POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

agenda

Une semaine très chargée à la Chambre des députés



Le travail de la Chambre des députés, en plénière et en commissions, a été bousculé par la pandémie de Covid-19. (Photo: Matic Zorman /Maison Moderne/archives)

Le travail de la Chambre des députés, en plénière et en commissions, a été bousculé par la pandémie de Covid-19. (Photo: Matic Zorman /Maison Moderne/archives)

L’agenda de la Chambre des députés est copieusement rempli cette semaine. Signe incontestable que l’activité parlementaire, petit à petit, va retrouver un rythme plus élevé.

État de crise ou pas, les députés ont continué à travailler durant la période de confinement. Les commissions ont eu lieu en visioconférence, les séances plénières au Cercle Cité, afin de pouvoir respecter les gestes barrières et la distanciation sociale.

Cette semaine, en tout cas, l’agenda de la Chambre a pris du volume. La semaine sera jalonnée de différents rendez-vous au cours desquels des dossiers importants seront évoqués.

Ce lundi matin, la commission des affaires étrangères et européennes a ainsi entendu le député européen Christophe Hansen (CSV), rapporteur de la commission Inta du Parlement européen, au sujet des futures relations avec le Royaume-Uni. Cela alors que les négociations post-Brexit sont en cours et semblent bien délicates à faire avancer , selon les derniers commentaires de Michel Barnier.

Toujours ce lundi matin, la commission des finances et commission de l’exécution budgétaire devaient entendre le ministre des Finances Pierre Gramegna (DP) au sujet de la situation des comptes financiers de l’État à la fin du premier trimestre 2020.

La commission du contrôle de l’exécution budgétaire, à 14h, devait traiter d’un sujet dont il a beaucoup été question ces derniers temps : celui du projet spatial Luxeosys, dont le coût a explosé .

Mardi, il sera question de la pandémie de Covid-19, avec des «échanges de vues au sujet des tests rapides de détection du virus SARS-CoV-2 et des tests de dépistage pour évaluer le taux d’anticorps Covid-19 de la population», en commission de la santé et commission de l’enseignement supérieur. Les députés se «pencheront sur une étude réalisée par un groupe de recherche interdisciplinaire sur les prévisions du déroulement de la pandémie».

Deux motions en lien avec les violences domestiques

Mercredi à 8h,  Jean Asselborn  (LSAP), ministre des Affaires étrangères et européennes, donnera des informations sur le conseil «affaires générales». Il sera aussi question de l’avenir de l’agence européenne Chafea, qui devrait quitter le Luxembourg .

La journée sera chargée, puisque, outre l’examen de nouvelles pétitions et d’un certain nombre de dérogations au niveau de la procédure scolaire, le ministre Henri Kox  (Déi Gréng) présentera un projet immobilier à Elmen .

La commission de la justice et commission de l’égalité entre les hommes et les femmes se penchera aussi sur le sujet délicat des violences domestiques . Les députés discuteront de deux motions: celle du député Fernand Kartheiser (ADR) concernant la «création de structures d’hébergement pour hommes et garçons victimes de violence domestique» et celle de la députée Françoise Hetto-Gaasch (CSV) relative à la «lutte contre la violence domestique».

On va à nouveau parler de Google et Fage

La commission de la justice va poursuivre ses travaux sur la réforme de la loi sur les armes. Ce sera aussi l’occasion pour la ministre Sam Tanson  (Déi Gréng) de venir donner des explications sur les fuites récentes de données depuis le pouvoir judiciaire .

Jeudi matin, via une demande du CSV, deux dossiers qui avaient disparu de l’actualité vont à nouveau recevoir un coup de projecteur en commission de l’économie et commission de l’environnement: le dossier Google à Bissen  et celui de Fage à Bettembourg

Les députés de la commission de la sécurité intérieure et de la défense poursuivront leurs échanges de vues sur le projet de loi 7513, qui prévoit de faire passer la participation financière du Luxembourg au programme «Multi-Role Tanker Transport» (MRTT) de 172 millions à 598,4 millions d’euros sur 30 ans, à 9h. À 14h les mêmes reprendront leurs travaux sur le fichier central de la police .

Les membres de la commission des institutions et de la révision constitutionnelle discuteront, à 15h30, de la motion du député Laurent Mosar (CSV), relative à la mise à disposition des députés des déclarations d’intention et documents similaires et annexes déjà signés et à venir. 

L’impact du Covid-19 sur les finances communales

Les députés de la commission des finances et du budget et de la commission des affaires intérieures se pencheront sur l’impact du Covid-19 sur les finances communales. Ceux de la commission agriculture feront de même quant aux effets sur les secteurs de l’agriculture, de la viticulture et de l’horticulture.

Enfin, la commission des affaires intérieures se penchera, à 17h30, sur le fonctionnement des communes (et la possibilité d’organiser des réunions d’information avec la population via des visioconférences).