POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Conseil de gouvernement

Couvre-feu, horeca fermé…: pas d’allègement avant le 21 février



La ministre de la Santé Paulette Lenert et le Premier ministre Xavier Bettel ont fait le point, vendredi, à l’issue du conseil de gouvernement. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

La ministre de la Santé Paulette Lenert et le Premier ministre Xavier Bettel ont fait le point, vendredi, à l’issue du conseil de gouvernement. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

Couvre-feu à 23h et fermeture des restaurants: le Luxembourg prolonge les restrictions sanitaires en vigueur jusqu’au 21 février mais envisage d’imposer un test PCR négatif pour les voyageurs étrangers, ont annoncé, vendredi, Xavier Bettel et Paulette Lenert.

«De nouvelles mesures devront être prises pour l’entrée sur notre territoire», a annoncé, vendredi après-midi, le Premier ministre  Xavier Bettel  (DP), lors d’un point presse mené avec la ministre de la Santé  Paulette Lenert  (LSAP).

Au lendemain d’un Conseil européen où le sujet des voyages a été abordé , l’Exécutif luxembourgeois envisage d’imposer un test négatif afin que des visiteurs venus de l’étranger puissent entrer sur le territoire, mais aussi dans le cas de résidents qui reviendraient d’un séjour hors du Grand-Duché.

«On ne peut pas interdire les voyages à l’étranger», a souligné M. Bettel, qui a précisé que les modalités pratiques concernant le type de test requis et les délais horaires requis seraient décidées la semaine prochaine, après des consultations entre le ministère de la Santé et celui des Affaires étrangères.

Restrictions maintenues

Par ailleurs, le couvre-feu à 23h, la fermeture des restaurants et bars ainsi que la limite à deux visiteurs d’un même ménage au domicile restent en vigueur pour trois semaines de plus, a décidé, vendredi, le conseil de gouvernement. Il s’agit donc d’un statu quo par rapport aux règles applicables jusqu’au 31 janvier , sachant que les établissements de l’horeca sont frappés par une fermeture depuis le 26 novembre .

«Le télétravail est toujours fortement recommandé» , a ajouté Mme Lenert.

Si Paulette Lenert et Xavier Bettel se félicitent de la stabilisation de la moyenne hebdomadaire des nouvelles contaminations à 137 cas, l’Exécutif reste sur ses gardes face aux variants anglais, sud-africain et brésilien du coronavirus, qui font craindre une nouvelle vague déferlante .

«C’est important d’avoir une attitude préventive, et ce n’est pas le moment de procéder à un relâchement», a souligné le Premier ministre.

Agenda de vaccination attendu, le masque FFP2 n’est pas obligatoire

La ministre de la Santé a indiqué avoir reçu l’avis de la Commission nationale d’éthique concernant la deuxième phase de vaccination. Une décision sera prise dans le courant de la semaine prochaine.

À ce jour, le Grand-Duché a reçu 19.512 doses du vaccin de Pfizer et 1.200 doses du vaccin Moderna . Si le feu vert des autorités sanitaires européennes concernant le vaccin d’AstraZeneca est attendu à la fin de ce mois, le Luxembourg n’exclut pas une livraison anticipée de ce vaccin qui pourrait alors commencer à être administré dès que l’Agence européenne du médicament aura donné son accord.

Enfin, le gouvernement n’émet aucune obligation en matière de type de masque porté, contrairement à d’autres pays, comme l’Allemagne, par exemple, qui impose le masque chirurgical – la Bavière impose, quant à elle, le port du FFP2 – dans les transports et les commerces. Si la ministre de la Santé admet qu’«un masque en étoffe n’a pas la même qualité qu’un masque chirurgical», elle s’en remet à la spécificité des situations et du degré d’exposition au virus de tout un chacun.  Même si la question se pose à nouveau face au nouveau variant anglaisles recommandations du ministère de la Santé concernant les masques restent pour l’heure inchangées