POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Pandémie

Les mesures sanitaires prolongées jusqu’au 14 mars



Pas question de procéder à des allégements, insistent Paulette Lenert et Xavier Bettel. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Pas question de procéder à des allégements, insistent Paulette Lenert et Xavier Bettel. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Les restrictions applicables jusqu’au 21 février au Luxembourg pour tenter d’endiguer l’épidémie de Covid-19 seront prolongées jusqu’au 14 mars inclus. C’est en tout cas le sens de la proposition formulée par le conseil de gouvernement convoqué dans l’urgence vendredi 12 février.

Pour Xavier Bettel  (DP) et Paulette Lenert  (LSAP), les stratégies mises en place par le gouvernement et le respect des gestes barrières portent leurs fruits. Mais le Premier ministre et la ministre de la Santé restent inquiets suite à  la légère remontée du taux d’incidence et  aux traces de Covid toujours bien présentes dans les eaux usées . Et surtout suite à la progression des variants, qui donne un certain flou en matière de prévisions de propagation de la pandémie.

Vendredi 12 février, le Laboratoire national de santé (LNS) faisait en effet état d’une montée en puissance des variants sud-africains et britannique, décelés dans respectivement 5,6% et 39% des 159 échantillons séquencés fin janvier (ces 159 génomes représentaient 16% des infections diagnostiquées durant la quatrième semaine de janvier).

Devant la difficulté d’évaluer les risques, le gouvernement, réuni en conseil en urgence vendredi , souhaite donc prolonger les restrictions jusqu’au 14 mars inclus ( elles sont légalement en application jusqu’au 21 février ). Cela implique notamment trois nouvelles semaines de couvre-feu, de fermeture pour les restaurants et cafés, et de limitations aux rassemblements privés et publics.

Main tendue à l’horeca

Dans le même temps, le gouvernement annonce une adaptation des aides aux entreprises, qui seront prolongées de trois mois, et dont les bases seront élargies. Une générosité permise par la Commission européenne, qui a donné son feu vert. Dans certains cas, la compensation pour les frais non couverts sera portée à 100%, tandis que les plafonds vont doubler.

Ces mesures s’appliqueront aussi aux activités de livraison de repas. Au moment où la contestation monte dans l’horeca , Xavier Bettel veut «honorer les restaurants et les cafés, qui, malgré la situation difficile, sont créatifs. Le travail doit être récompensé.»  Lex Delles  (DP), ministre des Classes moyennes, détaillera ces mesures ce lundi.

La phase 2 du plan de vaccination prévue pour ce 22 février

Xavier Bettel et Paulette Lenert ont également parlé de la stratégie vaccinale . Cette dernière dépend des livraisons promises, ont-ils insisté. Dans le meilleur des mondes, si les livraisons de ces deux prochaines semaines sont honorées, la première phase sera bientôt terminée, et la deuxième devrait commencer ce 22 février.

Les invitations seront postées au milieu de la semaine prochaine. Sont concernés les plus de 75 ans qui ne sont pas dans des structures d’accueil.