POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Les articles les plus lus sur paperjam.lu

Le bon de 50€ pour une nuitée en tête du top 10



Le ministre des Classes moyennes et du Tourisme, Lex Delles (DP), a publié une série d’informations sur la manière d’utiliser son bon de 50 euros pour une nuitée. (Photo: Shutterstock)

Le ministre des Classes moyennes et du Tourisme, Lex Delles (DP), a publié une série d’informations sur la manière d’utiliser son bon de 50 euros pour une nuitée. (Photo: Shutterstock)

En tête des articles les plus lus cette semaine, les informations transmises sur la façon d’utiliser son bon de 50 euros pour une nuit d’hôtel arrivent en tête, suivies par la faillite de Chaussures Vedette. L’annonce de la France quant au fait de ne pas dépasser les 29 jours de télétravail complète le podium.

1. Comment utiliser le bon de 50 euros pour une nuitée : Le ministre des Classes moyennes et du Tourisme, Lex Delles  (DP), a publié une série d’informations sur la manière d’utiliser son bon de 50 euros, à partir de début juillet, directement auprès des hôtels et des structures d’hébergement professionnelles.

2. Chaussures Vedette en faillite : Le chausseur luxembourgeois n’a pas survécu à la crise du coronavirus – il était un des premiers occupants du centre commercial Belle Étoile depuis son ouverture en 1974.

3. Pas d’extension du télétravail en France : Selon la secrétaire d’État auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, la France n’ira pas au-delà des 29 jours de télétravail autorisés pour les frontaliers français.

4. Ce que télétravailler change vraiment au niveau des impôts : Dépasser le quota de jours effectués en télétravail ne veut pas forcément dire payer plus d’impôts pour les frontaliers. La différence varie selon le salaire et la situation familiale, mais en général, les Français recevant par exemple plus de 75.000 euros brut par an y gagnent. Alors que les Belges y perdent, la plupart du temps.

5. Une hausse des infections préoccupante : Au vu du nombre important de cas positifs au Covid-19 enregistrés ces derniers jours, le ministère de la Santé reconnaît que l’émergence d’une deuxième vague est possible. Mais préfère temporiser avant de tirer des conclusions définitives, de nombreux cas étant issus de clusters bien identifiés.

6. Les réunions de plus de 20 personnes vont être encadrées : Le Premier ministre Xavier Bettel (DP) et la ministre de la Santé Paulette Lenert (LSAP) ont fait le point en ce qui concerne la situation du Covid-19. Certaines recommandations vont devenir des obligations pour les réunions de plus de 20 personnes. Tout en continuant à compter sur la confiance.

7. Les candidats propriétaires s’arrachent les annonces : Le marché de l’immobilier résidentiel a redémarré en force au cours du mois de juin, selon les observations de atHome. La plateforme a vu le nombre de visites et d’annonces croître fortement par rapport au mois de juin 2019.

8. Les infections dans la sphère privée inquiètent : Réunion de famille ou fête dans un bar, la plupart des nouvelles infections, en hausse ce week-end, ont pour origine des rencontres dans un cadre privé. Comme réponse, la sensibilisation de la population est indispensable. Mais des restrictions pourraient être rétablies en cas d’aggravation. Le gouvernement s’est exprimé ce mercredi sur le sujet.

9. Les nouvelles infections touchent surtout les jeunes : Les nouvelles infections, qui connaissent une recrudescence ces derniers jours, concernent des individus de 35 ans en moyenne. Et elles ont lieu principalement dans le cadre de fêtes privées, notamment lors de réunions de famille ou de barbecues.

10. Ce qui change le 1 er juillet : Politique, agriculture, tourisme, ou encore Place luxembourgeoise… coup d’œil sur ce qui nous attend pour le deuxième semestre de l’année.