POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

En pratique

Ce qui change le 1er juillet



Les frontières extérieures de l’UE s’ouvriront aux ressortissants d’une quinzaine de pays étrangers le 1er juillet.  (Photo: Shutterstock)

Les frontières extérieures de l’UE s’ouvriront aux ressortissants d’une quinzaine de pays étrangers le 1er juillet.  (Photo: Shutterstock)

Politique, agriculture, tourisme, ou encore Place luxembourgeoise: coup d’œil sur ce qui nous attend pour le deuxième semestre de l’année.

Les courriers qui comptent

Juillet marque l’arrivée annoncée du chèque-cadeau de 50 euros à dépenser dans les établissements hôteliers du Luxembourg. Tant les frontaliers que les résidents sont éligibles à cette action initiée dans le cadre du plan Neistart Lëtzebuerg .

Par contre, gare au retard concernant la remise de votre déclaration d’impôts: l’Administration des contributions directes (ACD) prévoit que le délai supplémentaire octroyé pour la remise des déclarations de l’année 2019 se termine ce 30 juin 2020.

Décollage à l’horizon

Ryanair programme, dès le 1er juillet, le redémarrage de 40% de ses vols. Au Luxembourg, cela se traduit par l’ouverture de 10 lignes depuis Lux-Airport .

Ryanair remplit le tableau des départs à Lux-Airport avec une dizaine de lignes ouvertes. (Photo: Ryanair)

Ryanair remplit le tableau des départs à Lux-Airport avec une dizaine de lignes ouvertes. (Photo: Ryanair)

Cette date coïncide avec la levée partielle des restrictions de voyages aux frontières extérieures de l’Union européenne pour les ressortissants d’une quinzaine de pays tiers dont la situation sanitaire est jugée satisfaisante.

Cette liste des pays sera actualisée toutes les deux semaines et comprend notamment l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay.

Nominations estivales

Ils sont nombreux à relever un nouveau défi professionnel en ce 1er juillet. Citons notamment l’arrivée d’ Olivier Coekelbergs à la tête d’EY Luxembourg et de Mirjam Bamberger aux commandes d’AXA Luxembourg .

Dès vendredi, Claude D. Conter prendra les rênes de la Bibliothèque nationale du Luxembourg , après le retrait de Joanne Goebbels sur fond de nomination polémique.

Dans un autre registre, le jazzman Max Bender devient le directeur du centre culturel, touristique et de congrès Trifolion à Echtenach , tandis que Benoit Treilhou est nommé responsable de Renault Luxembourg et que le cabinet d’ingénieurs-conseils Goblet Lavandier & Associés change de direction .

Bye-bye glyphosate

Alors que le Luxembourg s’apprête à devenir le premier pays européen à bannir totalement le glyphosate d’ici à la fin de l’année , ce 1er juillet marquera la fin de la phase d’écoulement des stocks de ce puissant herbicide polémique. Il est désormais interdit de commercialiser ce produit, qu’il reste toutefois possible d’utiliser jusqu’au 31 décembre, date ultime du délai de grâce octroyé en février dernier par le ministre de l’Agriculture Romain Schneider  (LSAP).

La commercialisation du glyphosate, utilisé notamment comme herbicide, est désormais interdite au Luxembourg. (Photo: Shutterstock)

La commercialisation du glyphosate, utilisé notamment comme herbicide, est désormais interdite au Luxembourg. (Photo: Shutterstock)

Bonjour la 5G

Dès le 1er juillet, les fréquences seront libérées pour permettre le déploiement de la 5G au Luxembourg, avait annoncé en janvier le Premier ministre Xavier Bettel  (DP). Celui qui est aussi ministre des Médias et des Télécommunications table sur un démarrage des tests avant la fin de cette année.

De Berlin à Londres

Au chapitre international, l’Allemagne prend la présidence tournante de l’Union européenne. Et à propos de l’UE, le 1er juillet marque la fin de la possibilité de prolonger d’un an ou deux la période de transition post-Brexit. Une rencontre est prévue vendredi entre les chefs des négociations Michel Barnier, pour le camp européen, et David Frost, côté britannique.

Le Brexit sera au cœur d’une nouvelle réunion prévue vendredi entre les négociateurs des camps européen et britannique. (Photo: Jan Hanrion / Maison Moderne)

Le Brexit sera au cœur d’une nouvelle réunion prévue vendredi entre les négociateurs des camps européen et britannique. (Photo: Jan Hanrion / Maison Moderne)