ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Avenue de la Gare

Springfield disparaît, Six se réinvente



Springfield conservera trois implantations au Grand-Duché, toutes situées dans des centres commerciaux hors de la capitale. (Photo: Maison Moderne)

Springfield conservera trois implantations au Grand-Duché, toutes situées dans des centres commerciaux hors de la capitale. (Photo: Maison Moderne)

Une enseigne supplémentaire s’apprête à quitter l’avenue de la Gare: Springfield vit ses derniers jours puisque le magasin d’articles de prêt-à-porter pour hommes fermera samedi.

Parmi les nombreuses pancartes annonçant des remises, prix ronds et autres ventes privées puisque l’usage du mot «soldes» n’est autorisé qu’à compter de ce mercredi 20 janvier , deux enseignes dénotent à l’avenue de la Gare.

Springfield tout d’abord affiche une liquidation totale et à l’intérieur de la boutique, force est de constater que le stock a déjà été fortement amputé puisqu’il ne reste plus que quelques articles sur les tringles.

Ce départ fait suite à une fin de bail, confirment deux sources à Paperjam. Sur le front de l’emploi, un licenciement est à déplorer tandis que les autres salariés – ils seraient deux – seraient réaffectés dans d’autres points de vente de l’enseigne.

Celle-ci conserve en effet trois implantations au Luxembourg: à Pommerloch au sein du centre commercial Knauf, à Mersch au Topaze Shopping et au centre commercial Opkorn de Differdange.

Six deviendra Lovisa

Autre liquidation annoncée, la boutique d’accessoires et de bijoux fantaisie Six s’apprête à écouler sa marchandise, mais pas pour cause de fermeture définitive, selon une salariée. Le magasin s’apprête à faire peau neuve et à changer d’enseigne pour devenir Lovisa.

Cette marque australienne de bijoux fantaisie et de piercing n’est pour l’heure pas encore implantée au Luxembourg, mais l’est dans une quinzaine de pays, dont la France où les deux points de vente les plus proches sont Nancy et Strasbourg.

Aucune date n’est par contre donnée quant à l’ouverture de Lovisa. Six reste présent dans des corners établis notamment dans les magasins C&A du Grand-Duché à Sandweiler, Mersch et Esch/Alzette.

Nombreux sont les magasins à avoir baissé le rideau sur l’avenue de la Gare. (Photo: Maison Moderne)

1 / 3

Six s’apprête à fermer mais pour se transformer en une autre enseigne de bijoux fantaisies. (Photo: Maison Moderne)

2 / 3

Il ne reste plus que quelques miettes du stock de l’enseigne de prêt-à-porter Springfield. (Photo: Maison Moderne)

3 / 3

Ces deux fermetures – dont une est temporaire – s’ajoutent à la liste des départs observés ces derniers mois dans l’avenue de la Gare. L’axe a vu le Carrefour Express baisser le rideau pour une durée temporaire qui semble pourtant s’ancrer tandis que CamaïeuVeritas et H&M ont quitté les lieux tout comme Z, Chaussures Goedert et C&A s’apprêtent à le faire. Il faut aujourd’hui plus que les dix doigts de la main pour compter les cellules vides sur cet axe qui semble avoir pâti du chantier du tram dans le quartier de la gare, mais aussi de la chute du flux de piétons sur fond de recours au télétravail.