POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

Fête nationale chinoise

Pékin rappelle son attachement au Luxembourg



L’année 2022 marquera les 50 ans de l’établissement des relations diplomatiques entre Pékin et Luxembourg. (Photo: Maison Moderne/Matic Zorman)

L’année 2022 marquera les 50 ans de l’établissement des relations diplomatiques entre Pékin et Luxembourg. (Photo: Maison Moderne/Matic Zorman)

La Fête nationale chinoise, ce 1er octobre, est l’occasion pour Pékin de souligner la qualité de ses relations diplomatiques avec le Luxembourg, qui plus est à quelques mois du 50e anniversaire de leur établissement.

Ne cherchez pas de point de contrôle CovidCheck ou de verre de l’amitié: cette année, la célébration du 72e anniversaire de la République populaire de Chine s’est tenue en vidéoconférence, organisée depuis l’ambassade de Chine à Luxembourg.

Entre une vidéo sur les grandes dates des relations entre les deux pays et une autre dédiée à l’implication des membres du Parti communiste chinois pour leur pays, S.E. Yang Xiaorong a prononcé, mardi, un discours devant 80 connectés environ.

«Je suis ravie de voir que les relations sino-luxembourgeoises ont résisté au défi de l’épidémie et ont montré une forte résilience et une belle perspective de développement», a déclaré l’ambassadrice, en poste depuis un an. Et de citer le bond de près de 60% du volume d’import et d’export entre les deux pays, qui a atteint 210 millions de dollars l’an dernier.

Parmi les autres chiffres donnés par l’ambassade, notons le cap des 800.000 tonnes de marchandises transportées en août dernier sur la route aérienne de Cargolux entre la Chine et le Luxembourg . En outre, Pékin affirme avoir envoyé pour 2,5 millions de yuans de matériel sanitaire au Grand-Duché, soit l’équivalent de 330.000 euros.

Anniversaire en vue

Et puisque 2022 marquera le demi-siècle de l’établissement des relations diplomatiques sino-luxembourgeoises, «la Chine est disposée à travailler avec le Luxembourg pour établir un nouveau plan de développement et porter nos relations à un nouveau palier dans l’ère post-Covid», a annoncé Yang Xiaorong.

Autre date clé à l’agenda, l’ouverture le 4 février 2022 des 24e Jeux Olympiques d’Hiver à Pékin. Sa représentante a garanti «un évènement sobre, sûr et remarquable» et souhaité bonne chance aux athlètes luxembourgeois.

La réception digitale a réuni quelque 80 connectés. (Photo: Paperjam)

La réception digitale a réuni quelque 80 connectés. (Photo: Paperjam)

La recette chinoise de la vaccination

Impossible de ne pas évoquer la pandémie de Covid-19 dont les premiers signalements proviennent de l’Empire du milieu. «La Chine participe activement à la coopération mondiale à la recherche des origines du Covid-19 et a invité deux fois des experts de l’OMS à venir faire des études en Chine», a souligné sa représentante.

Une équipe de l’OMS a effectivement pu voyager en Chine en février dernier, un mois après l’annulation de la mission en question, officiellement pour des problèmes de Visa. Au cours du séjour d’un mois , les chercheurs ont passé deux semaines en quarantaine avant de pouvoir visiter, avec des scientifiques chinois, le marché de Wuhan et l’institut de virologie de la ville. Leur rapport publié en mars 2021 a apporté peu de réponses, poussant même l’OMS à revenir sur une déclaration selon laquelle «une fuite de laboratoire est hautement improbable» .

Mi-septembre, Pékin a annoncé avoir vacciné 70% de sa population contre le Covid-19, mais l’efficacité des sérums est sujette à des questions, en l’absence d’études internationales sur le sujet. La Chine a choisi de développer ses vaccins à ARN messager tout en interdisant sur son sol les formules développées à l’étranger.

Trois représentants luxembourgeois

À noter que le président de la Chambre des députés Fernand Etgen (DP), le vice-Premier ministre François Bausch (déi Gréng) et le ministre des Finances Pierre Gramegna (DP) ont également pris part à la réception virtuelle au travers d’un message vidéo.

Le Luxembourg compte 4.000 ressortissants chinois dans sa population – un contingent qui a plus que doublé en dix ans. Le pays compte sept banques chinoises ainsi que de nombreuses sociétés chinoises ou détenues par des capitaux venus de l’Empire du milieu. En 2020, la Chine constituait le 11e pays aussi bien pour l’importation des biens au Luxembourg (avec une part de 1,3%) que pour l’exportation (avec une part de 1,7% environ).