PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Résultats annuels

La solidité de BGL BNP Paribas à l’épreuve de la crise



BGL BNP Paribas a ainsi franchi pour la première fois la barre des 1.500 millions d’euros de produit net bancaire en 2019. (Photo: Edouard Olszewski/archives)

BGL BNP Paribas a ainsi franchi pour la première fois la barre des 1.500 millions d’euros de produit net bancaire en 2019. (Photo: Edouard Olszewski/archives)

BGL BNP Paribas a présenté, le 2 avril, des résultats financiers solides, lui permettant de répondre aux demandes d’aides des entreprises en difficulté.

BGL BNP Paribas l’a souligné lors de la conférence de presse audio du 2 avril consacrée à la crise actuelle et aux résultats de l’année 2019: « Les banques font partie de la solution! »

Pour en faire effectivement partie, les groupes bancaires doivent d’abord avoir les reins solides. Les résultats de l’année précédente ne seront donc pas de trop pour soutenir les entreprises et les ménages en mauvaise posture.

BGL BNP Paribas a ainsi franchi pour la première fois la barre des 1.500 millions d’euros de produit net bancaire en 2019, et affiche un résultat net de 345 millions d’euros, en hausse de 2% par rapport à 2018

Des résultats solides, qui s’expliquent par la bonne tenue des activités commerciales (+9% de crédits en banque de détail et des entreprises, +9% des actifs sous gestion en banque privée, +5% d’encours pour le leasing international), par la dynamique de l’activité de Cardif Lux Vie et par la pleine intégration d’ABN Amro Luxembourg .

Report des dividendes

Pour garantir la solidité des banques pendant cette période, la Banque centrale européenne a pris de nombreuses mesures pour donner de l’air aux banques, et a également recommandé le report du paiement des dividendes. Un conseil suivi et relayé par la CSSF .

De son côté, BGL BNP Paribas a ainsi entériné le fait de reporter le paiement des dividendes au 15 octobre prochain, pour tenir compte des recommandations de la BCE. Le groupe bancaire indique qu’une nouvelle assemblée générale devrait se réunir en octobre pour décider ou non d’un nouveau report de paiement.

Le total des dividendes s’élève cette année à 147 millions d’euros (contre 207,8 millions en 2019), dont 50 millions d’euros reviendront à l’État luxembourgeois, actionnaire de BGL BNP Paribas.

L’entité luxembourgeoise réagit là avant sa maison mère: le groupe BNP Paribas ne s’est pas encore prononcé sur le report ou non du paiement de ses dividendes.

Des centaines de demandes

BGL BNP Paribas est donc pleinement à même de répondre aux demandes des entreprises en difficulté. «Les banques constituent un rouage essentiel pour mettre en œuvre les mesures gouvernementales. Nous avons très activement participé aux discussions de la Place avec nos pairs et avec le gouvernement. Nous soutenons le projet de loi sur les garanties de l’État et nous adhérons au pacte de stabilité de l’économie », a déclaré Geoffroy Bazin , président du comité exécutif de BGL BNP Paribas.

Les conseillers bancaires répondent à toutes les questions des entreprises au cas par cas, et ciblent les clients prioritaires. Un processus «fast track» a été organisé en interne pour que les réponses soient les plus rapides possibles, et le service client a été renforcé.

Pour les entreprises, la banque peut appliquer un moratoire de 6 mois  maximum sur les échéances de remboursement de crédits existants et répondre à d’éventuels besoins additionnels de trésorerie.

Anne-Sophie Dufresne, directrice de la Banque des entreprises, estime à plusieurs centaines le nombre de demandes de moratoire pour les sociétés qui ont un chiffre d’affaires supérieur à 2,5 millions d’euros. «Le nombre de demandes est encore plus important pour les plus petites entreprises», précise-t-elle.

La banque attend par ailleurs le vote de la loi sur les crédits garantis par l’État et ses modalités pratiques, pour pouvoir la traduire dans les faits.

Quant aux agences bancaires, certaines sont temporairement fermées, mais 15 d’entre elles poursuivent leur activité et sont accessibles sur rendez-vous uniquement.

Chiffres-clés 2019 (variation par rapport à 2018)

-Produit net bancaire: 1.515,1 millions d’euros (+5%)

-Frais généraux: -792,4 millions d’euros (+4%)

-Coût du risque: -101,3 millions d’euros (+68%)

-Résultat brut d’exploitation: 722,7 millions d’euros (+6%)

-Résultat net part du groupe: 345 millions d’euros (+2%)

-Total du bilan: 57 milliards d’euros (+4%)

-Ratio de solvabilité: 22,7%

-Nombre d’employés: 2.375

Source: BGL BNP Paribas