POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Bilan hebdomadaire

Les vacanciers rentrent au Luxembourg, le Covid-19 remonte



Les voyages à l’étranger deviennent donc la source la plus fréquente (38,4%) de contamination parmi les 440 nouveaux cas, suivis par le cercle familial (25,2%) et les loisirs (3,1%). (Photo: Shutterstock)

Les voyages à l’étranger deviennent donc la source la plus fréquente (38,4%) de contamination parmi les 440 nouveaux cas, suivis par le cercle familial (25,2%) et les loisirs (3,1%). (Photo: Shutterstock)

Dans un contexte de retour des vacances, la pandémie, après six semaines de décrue, repart à la hausse au Luxembourg, selon le dernier bilan hebdomadaire du ministère de la Santé. Une évolution qui devrait s’accentuer ces prochaines semaines, a d’ailleurs prévenu le Premier ministre.

Après six semaines consécutives de baisse , l’épidémie de Covid-19 repart à la hausse pour la semaine du 16 au 22 août, selon le dernier rapport hebdomadaire du ministère de la Santé publié mercredi soir. Le nombre de personnes testées positives a ainsi augmenté de 295 cas la semaine précédente à désormais 440 cas, soit une hausse de 49%.

La conséquence du retour des vacances, a expliqué mercredi lors d’une conférence de presse le Premier ministre, Xavier Bettel (DP). Cette augmentation devrait d’ailleurs s’accentuer ces prochaines semaines, a-t-il prévenu, avec notamment la rentrée scolaire qui débutera le 15 septembre.

Les voyages à l’étranger deviennent donc la source la plus fréquente (38,4%) de contamination parmi les 440 nouveaux cas, suivis par le cercle familial (25,2%) et les loisirs (3,1%). Le taux des contaminations dont la source n’est pas clairement attribuable a diminué à 27,9%.

Le taux d’incidence a mécaniquement augmenté, avec 69 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours, contre 46 cas pour 100.000 habitants pour la semaine précédente. De même que le taux de reproduction (1,16 contre 0,81) et le taux de positivité (1,57% contre 1,01%).

Stabilité dans les hôpitaux

Pour l’instant, la situation reste relativement stable dans les hôpitaux, avec 21 hospitalisations, dont 5 en soins intensifs.

La vaccination continue de progresser, mais à un rythme de moins en moins soutenu. 8.170 doses ont ainsi été injectées, un chiffre au plus bas depuis début mars. Pourtant, la vaccination, qui protège contre les formes graves du Covid, reste la solution, a aussi rappelé le Premier ministre: 80% des personnes hospitalisées ne sont pas vaccinées, et aucune personne vaccinée n’est en soins intensifs.

«Faites-vous vacciner!», a appelé à nouveau Xavier Bettel, expliquant qu’il s’agit d’un acte de responsabilité vis-à-vis de soi-même et de la société dans son ensemble. Les vaccins sont désormais en quantité suffisante pour vacciner ceux qui le veulent, a-t-il souligné.

Convaincre les jeunes

L’objectif principal reste de convaincre les plus jeunes, plus réticents à la vaccination et bien plus concernés par les nouvelles contaminations: la tranche d’âge des 15-29 ans a le taux d’incidence le plus élevé avec 104 cas pour 100.000 habitants.

La vaccination, déjà facilitée avec les Impf-Bus et l’administration par les médecins généralistes , devrait devenir encore plus accessible en prévision de l’automne et de l’hiver: il devrait en effet devenir possible de se faire vacciner dans les galeries marchandes des centres commerciaux et au sein des grandes entreprises, a annoncé le Premier ministre.