POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Ce week-end à Echternach

Après le LST, la vaccination devient mobile



Les participants au festival e-Lake se verront proposer une vaccination sans rendez-vous, samedi et dimanche. (Photo: Nader Ghavami/Maison Moderne)

Les participants au festival e-Lake se verront proposer une vaccination sans rendez-vous, samedi et dimanche. (Photo: Nader Ghavami/Maison Moderne)

Un centre de vaccination mobile fera arrêt ce week-end au festival e-Lake à Echternach pour vacciner sans rendez-vous, annonce le ministère de la Santé, ce mardi.

La campagne de vaccination mobile s’arrête samedi et dimanche au festival e-Lake à Echternach, annonce, ce mardi, le ministère de la Santé.

Durant trois heures chaque jour du week-end, une vaccination sera proposée sans rendez-vous préalable sur le site de ce festival de musique électronique qui cible un public jeune.

L’événement est organisé sous le régime du Covid-Check: pour y accéder, un certificat de vaccination valide ou un résultat de test Covid négatif est exigé.

Après le personnel médical

Actuellement, les résidents âgés de 18 ans et plus peuvent s’inscrire sur les listes d’attente pour recevoir un vaccin contre le Covid-19, tandis que les vaccins à ARN messager des laboratoires Pfizer-BioNTech et Moderna sont pour l’heure réservés aux 12 ans et plus.

Ce lundi 2 août, 22.759 jeunes âgés entre 12 et 18 ans avaient déjà reçu leur première dose au Luxembourg, soit un taux de couverture vaccinale de 49% selon les données du ministère de la Santé. Pour la 2e dose en revanche, le compteur pointait à 4,1%.

Six centres de vaccination sont actuellement ouverts au Luxembourg mais ceux de Luxexpo, Mondorf et Ettelbruck sont appelés à fermer ce 14 août, une semaine avant celui du Findel situé à la Luxembourg Air Rescue. Quant aux centres du Limpertsberg et d’Esch/Alzette, la décision de leur fermeture devrait être prise en fonction des inscriptions sur les listes d’attente, indique le ministère de la Santé.

Depuis ce lundi, la vaccination des plus jeunes est aussi possible dans certains cabinets de médecins et pédiatres . Avec son Impf-Bus, le ministère de la Santé entend aller à la rencontre de publics cibles pour leur proposer une vaccination rapide.

Jusqu’au 10 août, le personnel médical qui n’a pas été vacciné se voit aussi proposer une vaccination avec une équipe mobile qui va à sa rencontre par le biais de ce bus.

Sur son site web, le ministère de la Santé annonce que son centre de vaccination mobile «sera présent à plusieurs événements», sans pour autant les citer.

Vers la fin de la phase 3 du LST

Depuis juillet, la campagne de dépistage massif se décline – elle aussi – dans une version mobile , avec chaque jour de la semaine un arrêt dans l’un des centres commerciaux du Luxembourg pour un test PCR gratuit.

Le Large scale testing (LST) vit actuellement les dernières semaines de sa troisième phase , dont la fin est prévue le 15 septembre prochain. 

«Si la situation de la pandémie reste comme elle se présente actuellement, un approche de test validée par le Conseil de Gouvernement sera mise en place. De plus amples informations suivront prochainement», indique à ce propos le ministère de la Santé.