POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Lutte contre le Covid

Les hôpitaux aussi concernés par le «vaccin on tour»



À partir d’aujourd’hui et jusqu’au 10 août aura lieu une campagne de vaccination mobile pour tous les professionnels de santé, y compris les personnels des hôpitaux. (Photo: Shutterstock)

À partir d’aujourd’hui et jusqu’au 10 août aura lieu une campagne de vaccination mobile pour tous les professionnels de santé, y compris les personnels des hôpitaux. (Photo: Shutterstock)

Les ministres de la Santé et de la Famille, Paulette Lenert et Corinne Cahen, ont ajouté des possibilités de se faire vacciner dans une formule «mobile» pour les professionnels de santé, jusqu’au 30 juillet.

Lundi, les ministres de la Santé, Paulette Lenert (LSAP), et de la Famille, Corinne Cahen (DP), avaient annoncé la possibilité, pour tous ceux qui sont amenés à être en contact avec des personnes vulnérables, de se faire vacciner à l’occasion du passage d’équipes mobiles à partir de ce mercredi et jusqu’au 10 août.

Mardi soir, les deux ministres ont élargi le dispositif, seulement du 26 au 30 juillet, aux professionnels de santé des hôpitaux luxembourgeois. 

«Tout le personnel salarié (soignant ou administratif), le personnel sous-traitant intervenant dans les structures hospitalières et les stagiaires et étudiants en activité, ainsi que les médecins libéraux des quatre centres hospitaliers du Luxembourg (CHL, HRS, CHEM, CHDN) et des huit établissements hospitaliers spécialisés (INCCI, Centre François Baclesse, CHNP, Rehazenter, Hôpital intercommunal Steinfort, Centre de réhabilitation Château de Colpach – Croix-Rouge) pourront se faire vacciner lors du passage des équipes mobiles dans les établissements hospitaliers (CHL, HRS, CHEM, CHDN, CHNP). Les professionnels de santé de Haus Omega et du Domaine Thermal Mondorf pourront profiter du passage des équipes mobiles respectivement à l’hospice civil à Hamm et au centre d’accueil du groupe Yolande à Mondorf», détaille le communiqué de presse. Du Janssen (Johnson & Johnson) dans les hôpitaux et du Pfizer dans les structures relevant des secteurs Copas et Fedas.

Lundi, au moment du passage de l’équipe mobile, le dispositif ne concernait que le personnel salarié, le personnel sous-traitant, les bénévoles et les stagiaires et étudiants en activité travaillant dans les établissements de séjour continu, les centres intégrés pour personnes âgées, les logements encadrés, les structures pour personnes en situation de handicap, à savoir les établissements à séjour intermittent, les services d’activités de jour, les ateliers protégés et centres de propédeutique professionnelle et les réseaux d’aides et de soins.