POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Bilan hebdomadaire

Le Covid-19 poursuit sa baisse depuis six semaines



En une semaine, le nombre de tests réalisés a baissé de 18,8%, mais le nombre de cas positifs de 27%. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

En une semaine, le nombre de tests réalisés a baissé de 18,8%, mais le nombre de cas positifs de 27%. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

295 cas positifs de Covid-19 ont été enregistrés au Luxembourg entre le 9 et le 15 août 2021. Une diminution de 26,9% en une semaine.

Le nombre de personnes testées positives au Covid-19 continue de diminuer au Luxembourg, pour la sixième semaine consécutive. De 404 cas recensés entre le 2 et le 8 août, on passe à 295 positifs entre le 9 et le 15, soit une baisse de 26,9%, un peu plus importante que les précédentes (-8% la semaine dernière, -22% pour celle d’avant).

Le nombre de tests réalisés sur la période diminue lui aussi, mais moins fortement, de 18,8% (de 36.025 à 29.243).

Parmi les 295 nouvelles infections, 224 personnes n’étaient pas vaccinées (75,9%), et 71 personnes avaient un schéma vaccinal complet (24,1%). La moyenne d’âge des personnes positives s’élevait à 32,9 ans, contre 31,7 ans entre le 2 et le 8 août.

Moins d’infections actives

Le nombre d’infections actives au 15 août passe à 632, au lieu de 738 une semaine plus tôt. Le taux de reproduction effectif (indicateur du nombre de personnes infectées par un porteur du virus) a diminué de 0,97 à 0,80, et le taux de positivité sur tous les tests effectués, de 1,12% à 1,01%. La même évolution peut être observée pour le taux de positivité pour les tests effectués sur ordonnance, donc pour les personnes présentant des symptômes, qui est passé de 4,43% à 3,35%. Le taux d’incidence continue également sa tendance à la baisse, avec 46 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours.

Les eaux usées donnent des résultats moins encourageants. Le niveau de contamination des 13 stations d’épuration échantillonnées étudiées par le Luxembourg Institute of Science and Technology (List) au cours de la semaine montre une prévalence nationale élevée des valeurs de flux de Sars-CoV-2 avec une légère augmentation.

Famille, voyages et loisirs, causes principales

Le cercle familial reste la source de contamination principale (28,4%), suivi par les voyages à l’étranger (21,8%) et les loisirs (7,9%). Selon les dernières données du Laboratoire national de santé (LNS) portant sur la semaine du 26 juillet au 1er août, le variant Delta reste dominant, à 60,6%.

Trois décès ont été enregistrés entre le 9 et le 15 août, un de plus que la semaine précédente.

Dans les hôpitaux, 14 nouvelles admissions dues au Covid-19 ont été confirmées en soins normaux, deux de plus que la semaine dernière. Aux soins intensifs, le nombre de lits occupés, 6, restait stable. La moyenne d’âge des patients augmente, de 52 à 60 ans. 66,7% de ceux en soins normaux et 83,3% de ceux en soins intensifs n’étaient pas vaccinés.

Un décès de plus mardi

Le bilan publié de la journée de mardi renseigne un décès de plus, portant le total à 829. Pour cette journée, 4.278 tests PCR ont été effectués et 76 étaient positifs. 5 personnes étaient hospitalisées en soins intensifs et 22 en soins classiques.

13.578 doses ont été administrées sur les 7 jours. 3.088 premières, 10.410 secondes et 80 troisièmes. Le total de vaccins administrés au 16 août 2021 passe à 747.315, et 381.296 personnes présentent un schéma vaccinal complet.