POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Vaccination

Covid-19: l’Europe ajoute un 7e vaccin à son arsenal



C’est avec l’américain Novavax que l’Europe s’est, cette fois, engagée.  (Photo: Shutterstock)

C’est avec l’américain Novavax que l’Europe s’est, cette fois, engagée.  (Photo: Shutterstock)

La Commission européenne a annoncé, ce mercredi, un contrat d’achat anticipé de vaccins avec l’américain Novavax. «Il renforce encore notre vaste portefeuille de vaccins, dans l’intérêt des Européens», a expliqué la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen.

La Commission européenne a approuvé, ce mercredi, son 7e contrat d’achat anticipé avec une entreprise pharmaceutique. Après AstraZeneca, Sanofi-GSK, Janssen Pharmaceutica NV, Pfizer-BioNTech, CureVac et Moderna, c’est au tour de l’américain Novavax de rentrer dans le portefeuille européen des vaccins contre le Covid-19.

Et ce, pour un achat anticipé de 200 millions de doses de son sérum, une fois qu’il aura été approuvé par l’Agence européenne des médicaments (EMA).

«Alors que de nouveaux variants se répandent en Europe et dans le monde entier, ce nouveau contrat signé avec une entreprise qui teste déjà avec succès son vaccin contre ces variants constitue une protection supplémentaire pour notre population», a expliqué Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission. «Il renforce encore notre vaste portefeuille de vaccins, dans l’intérêt des Européens et de nos partenaires dans le monde entier.»

Jusqu’à 200 millions de doses

Le contrat signé avec Novavax prévoit que les États membres de l’UE pourront acheter jusqu’à 100 millions de doses du vaccin mis au point par la firme biotechnologique américaine. Avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires, en 2021, 2022 et 2023, une fois que le vaccin aura été examiné et approuvé par l’EMA comme étant sûr et efficace.

Pour l’heure, seuls quatre vaccins ont jusqu’à présent été approuvés: Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson. Pour l’heure, plus de 50% de la population européenne serait déjà vaccinée .

Nous nous approchons de notre objectif de 70% de citoyens totalement vaccinés d’ici la fin de l’été.

Stella Kyriakides,  commissaire européenne à la Santé et à la Sécurité alimentaire

«La vaccination progresse dans l’UE et nous nous approchons de notre objectif de 70% de citoyens totalement vaccinés d’ici la fin de l’été. Notre nouvel accord avec Novavax élargit notre portefeuille de vaccins en y incluant un autre vaccin à base de protéines, une plateforme qui s’est avérée prometteuse lors des essais cliniques», a conclu Stella Kyriakides, commissaire à la Santé et à la Sécurité alimentaire.