LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Voyages

Départs en vacances

En quête de soleil pour le congé de carnaval



Les îles Canaries (ici Ténérife), et plus largement l’Espagne, dominent au niveau de la demande des vacanciers au Luxembourg pour ces congés de carnaval. (Photo: Shutterstock)

Les îles Canaries (ici Ténérife), et plus largement l’Espagne, dominent au niveau de la demande des vacanciers au Luxembourg pour ces congés de carnaval. (Photo: Shutterstock)

L’Espagne et l’Égypte ont la cote au niveau des départs en vacances de carnaval, qui débutent ce vendredi au Luxembourg pour une semaine.

Dès ce vendredi soir, les congés scolaires de carnaval débutent au Luxembourg avec, pour certains résidents, une envie de voyager particulièrement prononcée. «La tendance est aux départs vers l’étranger, avec une hausse des réservations qui se prolonge même jusqu’aux prochaines vacances de Pâques, en avril», indique Luxair, sans pour autant citer de chiffres.

En tout cas, l’offre du tour-opérateur LuxairTours s’est étoffée avec 20 destinations balnéaires, contre huit aux congés de carnaval 2021, précise-t-il.

Comme pour les vacances de Noël , l’Espagne trône en tête de la demande, indique le voyagiste. Vient ensuite le Portugal, suivi par l’Égypte, qui bénéficie d’une demande liée à une croisière organisée en collaboration avec l’ACL. Dubaï, qui accueille l’exposition universelle jusqu’à la fin mars, est également citée, au même titre que la Tunisie, sans oublier, pour les séjours à la neige, la Laponie.

Par rapport aux congés de carnaval 2021, le volume de passagers a doublé.

Michael Gloor,  directeur,  Travel Group Luxembourg

La plage plutôt que le ski

«Par rapport aux congés de carnaval 2021, le volume de passagers a doublé», confie Michael Gloor, directeur de Travel Group Luxembourg – entité qui regroupe Voyages Émile Weber et Sales-Lentz Group .

Au niveau des destinations, la plage bat le ski à plate couture: l’Espagne concentre la majorité de la demande, en particulier les îles Canaries. Viennent ensuite l’Égypte, absente du classement l’an dernier, et les Émirats arabes unis.

Pour les destinations plus lointaines, en revanche, la demande reste discrète, mais TGL anticipe un rebond au second semestre de l’année, au fil des allègements relatifs aux restrictions sanitaires. «Les gens voyagent beaucoup plus aujourd’hui», résume son directeur.

Un conseil: prendre de l’avance

L’aéroport de Luxembourg s’attend à un trafic aérien soutenu durant le week-end, mais ne communique aucun chiffre. Dans un contexte d’affluence conjugué à celui de crise sanitaire mondiale, et donc de contrôles renforcés, l’exploitant Lux-Airport préconise aux voyageurs d’arriver à l’aéroport «au moins deux heures à l’avance», insiste Rebecca Pecnik-Welsch, marketing & communication manager.

Elle conseille aussi de s’informer sur les conditions d’entrée dans le pays de destination et de veiller à avoir tous les documents requis . À l’aéroport, les passagers qui le souhaitent peuvent passer un test PCR avec un résultat en deux heures, moyennant 199 euros et un enregistrement préalable. L’aéroport dispose aussi d’un système de réservation préalable des places de parking, doté d’un système de paiement en ligne.

Les écoliers luxembourgeois se retrouvent en congé jusqu’au 20 février avec les Lorrains, qui ont débuté la pause hivernale le 5 février dernier. Outre-Moselle, les congés scolaires débuteront le 19 février en Rhénanie-Palatinat (pour une semaine), ainsi qu’en Sarre, où le «break» durera deux semaines.

Côté belge, il faudra patienter jusqu’au 25 février en fin de journée pour remiser, une semaine durant, les cahiers et – pourquoi pas – sortir les valises.