POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

pandémie

Les commerces vont à nouveau pouvoir ouvrir



Le gouvernement a décidé de relâcher certaines restrictions, mais pas toutes. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

Le gouvernement a décidé de relâcher certaines restrictions, mais pas toutes. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

L’analyse de la situation sanitaire ne permet pas au gouvernement de lever toutes les restrictions mises en place pour faire face au Covid-19. Néanmoins, le gouvernement annonce ce mardi 5 janvier la réouverture des commerces non essentiels. De même, les écoles accueilleront à nouveau les élèves dès lundi.

Le gouvernement a étudié de près les chiffres de ces derniers jours en lien avec le Covid-19, et, sur base de ceux-ci, il a décidé de «faire certains arbitrages», a indiqué le Premier ministre Xavier Bettel (DP). Le gouvernement «prend donc ses responsabilités», cherchant un équilibre entre une vigilance accrue envers la propagation de la pandémie, le bien-être mental de tous les citoyens et la nécessaire reprise économique.

Certaines mesures seront donc maintenues, au moins jusqu’à la fin du mois de janvier, surtout quand et où les gestes barrières sont plus délicats à respecter:

- Une famille ne pourra donc toujours recevoir que deux autres personnes faisant partie d’un même ménage sous son toit;

- Le secteur de l’horeca restera fermé;

- Le télétravail reste d’application partout où cela est possible;

- Les rassemblements publics seront toujours limités à 4 personnes. Au-delà de 4 personnes, le port du masque et le respect d’une distance de 2 mètres sont obligatoires;

- La vente d’alcool sur la voie publique reste interdite.

Par contre:

- Les commerces non essentiels vont pouvoir à nouveau ouvrir, sous des conditions très strictes: 2 clients au plus dans les petits commerces, et 1 client pour 10m2 dans les plus grands;

- Les écoles vont rouvrir leurs portes dès lundi. Le congé pour raisons familiales ne sera donc plus valable;

- Le secteur de la culture va aussi pouvoir reprendre ses activités, sous des conditions précises;

- Il en sera de même pour le sport. Les salles de fitness vont à nouveau accueillir du public, sous certaines conditions;

- Le couvre-feu est porté à 23h.

Le projet de loi sera voté cette semaine encore, et sera d’application jusqu’au 31 janvier. 

Cet assouplissement partiel est donc dû à des chiffres un peu meilleurs, tant au niveau des infections que de l’occupation des lits dans les hôpitaux. Mais les effets des fêtes de fin d’année ne sont pas encore connus, a indiqué la ministre de la Santé Paulette Lenert (LSAP).

La ministre de la Santé Paulette Lenert constate une amélioration de la situation dans les hôpitaux. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

La ministre de la Santé Paulette Lenert constate une amélioration de la situation dans les hôpitaux. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

La vigilance reste donc de mise. Xavier Bettel a d’ailleurs clairement dit que, «si nous allons dans la mauvaise direction, il nous faudra réagir».