POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

acquisition

La Chambre de commerce reprend Key Job SA



Le rachat de Key Job par la Chambre de commerce a été signé ce jeudi. (Photo: Chambre de commerce)

Le rachat de Key Job par la Chambre de commerce a été signé ce jeudi. (Photo: Chambre de commerce)

Key Job est une société luxembourgeoise spécialisée dans les formations en informatique. En reprenant son capital, la Chambre de commerce veut aider les entreprises à réussir leur transition numérique.

La Chambre de commerce vient d’acquérir le capital de la société luxembourgeoise Key Job. Cette dernière est spécialisée dans les formations informatiques. Avec cette acquisition, la Chambre veut «proposer un soutien et un accompagnement renforcés à l’ensemble des entreprises luxembourgeoises pour les aider à réussir leur transition numérique par l’acquisition des compétences nécessaires à la transformation digitale de leurs activités et processus. L’offre de formation proposée par la House of Training, lancée en 2015 par la Chambre de commerce et l’Association des banques et banquiers Luxembourg (ABBL), est ainsi utilement parachevée.»

Étendre l’offre de formations

Fernand Ernster , vice-président de la Chambre de commerce et co-président de la House of Training, se félicite de cette acquisition: «La crise sanitaire force les entreprises à transformer rapidement et radicalement leurs flux de travail et révèle en même temps des failles informatiques dont souffrent surtout les PME qui ont négligé d’investir dans la transition digitale.»

Créée en 1987, Key Job emploie une trentaine de personnes, compte aujourd’hui plus de 10.000 apprenants par an et réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 3 millions d’euros. «L’offre de formation de Key Job est parfaitement complémentaire à celle de la House of Training et permettra à celle-ci d’étendre considérablement son offre de formations professionnelles continues dans le domaine du digital pour mieux accompagner les entreprises, et notamment les PME, sur leur chemin vers la transition numérique. Cette dernière est en effet la clé de voûte de la compétitivité et de la réussite future des entreprises», a pour sa part mis en avant Carlo Thelen , directeur général de la Chambre de commerce.