POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Campagne Vaxzevria

Ruée sur la vaccination volontaire



Avant de pouvoir bénéficier des deux injections de Vaxzevria, les volontaires âgés de 30 à 54 ans devront d’abord recevoir un code de confirmation qui leur permettra de s’inscrire dans l’un des cinq centres de vaccination du pays. (Photo: Shutterstock)

Avant de pouvoir bénéficier des deux injections de Vaxzevria, les volontaires âgés de 30 à 54 ans devront d’abord recevoir un code de confirmation qui leur permettra de s’inscrire dans l’un des cinq centres de vaccination du pays. (Photo: Shutterstock)

Le site web impfen.lu ouvert mercredi pour l’inscription des 30-54 ans afin de recevoir le Vaxzevria, le nouveau nom du vaccin d’AstraZeneca, semble avoir été victime de son succès aux premières heures de son activité.

Une fois annoncée par la ministre de la Santé Paulette Lenert (LSAP) et le Premier ministre Xavier Bettel (DP), la plateforme impfen.lu a connu mercredi soir un afflux de fréquentation de la part des résidents âgés de 30 à 54 ans désireux de bénéficier d’une vaccination volontaire, a constaté Paperjam.

Entre une accessibilité aléatoire puis des chargements interminables de pages, la plateforme hébergée sur le site de Guichet.lu a donné du fil à retordre à certains internautes cherchant à s’inscrire mercredi soir.

«Je viens de m’enregistrer, mais le site a eu beaucoup de bugs», indique Rudy, résident de Mamer. «Je suis inscrite!», se réjouit Laura, d’Hesperange. Audrey, de son côté, a alterné entre smartphone et ordinateur portable pour pouvoir remplir son inscription, non sans mal. «Le site a planté à la toute fin de la procédure, lorsqu’il demandait une dernière confirmation», dit-elle, dépitée. Après plusieurs tentatives, l’Eschoise n’est toujours pas inscrite pour sa vaccination.

Ce jeudi matin, le site web semblait fonctionner normalement, laissant supposer que la fréquentation s’est tassée.

De leur côté, les autorités n’ont pas encore transmis de réaction officielle. Cette inscription volontaire est suivie d’un e-mail de confirmation puis de l’envoi, par voie postale, d’un code d’inscription pour prendre rendez-vous dans l’un des cinq centres de vaccination du pays.

Les 30-54 ans, une population plus nombreuse

La vaccination volontaire avait des allures d’ouverture de billetterie d’un grand festival de musique ce mercredi, indiquant vraisemblablement que le vaccin d’AstraZeneca, à la réputation parfois malmenée , ne semble pas rebuter tout le monde.

Le Luxembourg a entamé ce mois-ci la phase 5 de sa campagne vaccinale : seuls les plus de 55 ans ont accès à la vaccination, ou les personnes âgées de moins de 55 ans qui présentent un état de santé pouvant les exposer à un risque majoré.

Selon le Statec, le Luxembourg comptait au début de cette année 241.843 résidents âgés de 30 à 54 ans, une population 40% plus nombreuse que les 54-95 ans et plus, chiffrés à 172.996 individus.