ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Le HPC luxembourgeois sur les rails

Un quatuor de choc pour Meluxina



Valentin Plugaru, Roger Lampach, Pascal Bouvry et Matthieu Lefebvre: le quatuor qui va diriger la filiale de Luxconnect en charge du HPC luxembourgeois. (Photo:  Lux p rovide )

Valentin Plugaru, Roger Lampach, Pascal Bouvry et Matthieu Lefebvre: le quatuor qui va diriger la filiale de Luxconnect en charge du HPC luxembourgeois. (Photo: Lux p rovide )

Luxprovide, la société qui s’occupe de la mise en place du HPC luxembourgeois Meluxina, a décidé de porter un tandem à sa tête. Aux côtés de Roger Lampach, CEO de Luxconnect, Pascal Bouvry, le conseiller spécial du recteur de l’Université et expert de la question.

«La mise en place de l’équipe dirigeante de Luxprovide, avec une répartition cohérente des responsabilités, constitue une nouvelle étape importante pour que le Luxembourg exploite son propre HPC qui intégrera le réseau européen de superordinateurs. Dans un monde de plus en plus digital, le superordinateur Meluxina soutiendra la transition numérique de l’économie nationale et offrira aux entreprises des nouvelles opportunités pour innover et rester compétitives», a déclaré Mario Grotz , président du conseil d’administration de Luxprovide, dans un communiqué.

La structure, mise en place pour développer le supercalculateur luxembourgeois à Bissen, aura à sa tête un duo composé d’un expert des centres de données, le CEO de Luxconnect Roger Lampach , et d’ un expert du high performance computing, le professeur Pascal Bouvry , conseiller spécial du recteur à l’Université du Luxembourg.

L’équipe dirigeante est complétée par Valentin Plugaru, directeur technique, et Matthieu Lefebvre, group leader, User Engagement & Professional Services, chargé de la mise en place d’une équipe de spécialistes dédiés aux différents secteurs couverts par les capacités de calcul du superordinateur: industry 4.0, ecotech (mobility), healthtech, logistics, space et finances.

En janvier, l’appel d’offres a été lancé pour l’achat de tout le matériel et l’analyse des offres est toujours en cours. Le superordinateur sera installé dans le centre de données DC2 de Luxconnect à Bissen, alimenté par de l’énergie verte issue de Kiowatt, la centrale de cogénération alimentée par du bois de rebut et située juste à côté. La puissance de calcul de Meluxina sera de 10 pétaflops, ce qui correspond à 10.000.000.000.000.000 opérations de calcul par seconde.