POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Politmonitor 

Paulette Lenert reste la personnalité politique préférée



Paulette Lenert reste la personnalité politique préférée des Luxembourgeois. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

Paulette Lenert reste la personnalité politique préférée des Luxembourgeois. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

Un ministre de la Santé, donc en première ligne dans la lutte contre le Covid-19, qui est la personnalité politique préférée de ses concitoyens: une situation que lui envieraient sûrement la plupart de ses collègues européens!

Au Luxembourg,  Paulette Lenert (LSAP), ministre de la Santé (mais aussi de la Protection des consommateurs et ministre déléguée à la Sécurité sociale), obtient un score de popularité de 90% selon la dernière livraison du sondage Politmonitor réalisé par TNS Ilres pour le compte du Luxembourg Wort et de RTL. Un score de popularité qui reflète la sympathie et la compétence accordée aux politiciens.

Un plébiscite pour celle qui a intégré le gouvernement en décembre 2018, un an avant l’apparition des premiers cas. Elle était alors déjà en charge de la Protection des consommateurs, mais aussi de la Coopération t et à l’Action humanitaire, mais pas encore la Santé. Il y a tout juste un an, elle ne recueillait que 29% d’opinions favorables.

Par rapport à juillet dernier, elle reste stable à 90%. Une stabilité un peu contradictoire avec la chute dans l’opinion de la confiance envers le gouvernement dans sa gestion de la pandémie. Seulement 60% des électeurs estiment maintenant que le job est bien fait. Ils étaient 90% lors de la première vague.

Wiseler (CSV) fait mieux que Bausch

Longtemps le chouchou des Luxembourgeois, Jean Asselborn (LSAP) passe de la deuxième à la troisième place avec 78% d’opinions favorables (-7). Il est doublé par Xavier Bettel (DP) qui réalise un score de 82% (en recul cependant de 1 point). Le trio de tête creuse l’écart avec ses poursuivants: le quatrième, Romain Schneider (LSAP) n’affiche une performance que de 61%.

Première personnalité de l’opposition, Claude Wiseler  (CSV) pointe en septième position avec un score de 52%. Soit 4 points de mieux que François Bausch (Déi Greng). Avec 22% d’opinion favorable dans l’opinion, les verts apparaissent comme les grands perdants de l’édition automnale du sondage. À l’inverse du DP (39%) et du LSAP (38%), ses partenaires de coalition. Quant à l’opposition, elle ne tire aucun profit de la crise sanitaire.