POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Covid-19

Fin du couvre-feu et plus nombreux à table au restaurant



«Nous allons vers plus de normalité», a indiqué Xavier Bettel. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

«Nous allons vers plus de normalité», a indiqué Xavier Bettel. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Le Premier ministre l’a répété: le Covid-19 n’a pas disparu et la vigilance doit être maintenue. Néanmoins, les chiffres positifs, tant au niveau de la moyenne quotidienne des infections que des hospitalisations, permettent le relâchement de plusieurs mesures après le 12 juin.

La situation s’est nettement améliorée sur le front de la pandémie. Le Premier ministre Xavier Bettel (DP) a déroulé les chiffres qui en attestent, à la sortie du conseil de gouvernement qui avait lieu ce mercredi. «La moyenne des infections était de 203 cas le 2 avril dernier, elle n’est plus que de 70 cas pour la semaine du 24 mai», indique-t-il. Le taux de positivité baisse aussi pour se fixer actuellement à 0,66% et le nombre de patients pris en charge dans les hôpitaux diminue aussi. Ils ne sont plus que cinq en soins intensifs. Les analyses des eaux usées «confirment également» cette tendance nette à la baisse.

Pour le Premier ministre, la «diminution constatée est claire», preuve que «la vaccination est efficace». Même si «je ne peux pas vous dire quelle sera la situation en automne ou en hiver. On ne peut pas dire que la pandémie n’existe plus. Il y a des pays où on réinstalle des confinements, la situation inquiète au Royaume-Uni, il y a toujours des gens qui ne sont pas vaccinés.»

La première priorité du gouvernement reste que les «soins puissent être assurés». 11 patients français ont même été pris en charge.

Plusieurs autres décisions ont été prises et vont être soumises à la Chambre.

- Le couvre-feu sera supprimé à partir du 12 juin.

- Le 10 devient le nouveau 4. On pourra ainsi accueillir jusqu’à 10 personnes chez soi. On pourra aussi se réunir à 10 à une même table en terrasse.

- Plus de couvre-feu dans l’horeca avec une fermeture des restaurants et cafés à 1h, même plus tard pour certains en fonction des autorisations détenues. 

- Dans les restaurants, la liberté sera laissée de conserver des tables de 4. Dans ce cas, aucun test ne sera plus nécessaire. Si les tablées sont plus larges, un test restera nécessaire – ou la présentation du Covid Check .

- Les rassemblements de 300 personnes seront possibles à partir du 12 juin avec test, port du masque et respect de la distanciation. Pour une jauge inférieure à 51 personnes, la règle des 10m de distance et le port du masque restent une obligation.

Les aides aux entreprises feront l’objet d’un «phasing out» progressif, certaines étant maintenues jusqu’en octobre, notamment pour les secteurs de l’horeca et de l’événementiel. Ces mesures seront détaillées dans les prochains jours.

«Nous allons vers plus de normalité», a aussi dit Xavier Bettel. «Testé, guéri et vacciné, ce n’est pas cumulatif. Il n’y a pas d’obligation de vaccination dans ce pays, mais c’est le moyen le plus simple d’obtenir un code vert.»