POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Bilan Covid-19 hebdomadaire

9e semaine consécutive de baisse pour les infections



Le nombre de tests de dépistage et le nombre de vaccinations hebdomadaires sont en baisse. (Photomontage: Maison Moderne)

Le nombre de tests de dépistage et le nombre de vaccinations hebdomadaires sont en baisse. (Photomontage: Maison Moderne)

Semaine après semaine, les indicateurs s’améliorent dans la lutte contre le Covid-19 au Luxembourg. Sauf peut-être en ce qui concerne la vaccination…

Comme le Premier ministre  Xavier Bettel  (DP)  l’a répété ce mercredi après-midi lors d’une conférence de presse durant laquelle il a annoncé une série d’allègements au Grand-Duché à partir du 12 juin prochain , le Covid-19 n’a pas disparu. Mais les chiffres de l’épidémie sont très encourageants, comme l’a confirmé le rapport hebdomadaire du ministère de la Santé publié en ce milieu de semaine.

En effet, pour la neuvième semaine consécutive, le nombre de nouvelles infections a diminué. Lors de la semaine allant du 24 au 30 mai, le nombre de personnes testées positives a chuté de 28,5% par rapport aux sept jours précédents. On passe ainsi de 495 à 354 cas. Le nombre de contacts étroits identifiés est, lui, passé dans le même temps de 1.757 à 1.298 contacts (-40,6%). Et ce, alors que le nombre de tests PCR effectués a fortement diminué de 72.118 à 44.490.

Si la moyenne d'âge des personnes diagnostiquées positives au Covid-19 reste stable à 32,6 ans, celle des personnes décédées (quatre nouveaux décès à déplorer cette semaine) a diminué à 71 ans.

Dans les hôpitaux, on constate aussi une nouvelle diminution substantielle des admissions en soins normaux, avec 19 hospitalisations contre 28 la semaine précédente. Dans les soins intensifs, le nombre de lits occupés a également baissé de 19 à 13. La moyenne d’âge des patients hospitalisés est restée stable à 58 ans.

Conséquence de toutes ces relatives bonnes nouvelles, le taux d'incidence continue clairement sa tendance à la baisse, pour toutes les tranches d’âge, avec 56 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours, contre 78 cas pour 100.000 habitants pour la semaine du 17 mai.

Vaccination: toujours ces soucis de livraison

Concernant la vaccination, durant cette semaine allant du 24 au 30 mai, 25.682 doses ont été administrées au total. Soit beaucoup moins que les 34.967 injectées la semaine précédente. Sans parler des 43.646 de la semaine qui allait du 10 au 16 mai…

Une baisse qui s’explique par la diminution des doses livrées par rapport aux doses attendues, comme l’a expliqué le Premier ministre ce mercredi. 7.001 personnes ont reçu une 1re dose et 18.681 une 2e, portant le nombre total de vaccins administrés en date du 1er juin à 356.322 (1re et 2e doses). 135.558 personnes présentent un schéma vaccinal complet.

Le variant indien en augmentation

Enfin, au niveau de l’évolution des variants, la prédominance va toujours au britannique que l’on a retrouvé dans 76,5% des près de 330 cas séquencés. La présence du sud-africain (2,5%) et du brésilien (2,2%) reste marginale. À noter que le variant indien a, lui, doublé, en passant en sept jours de 3,8% des cas à 7,5%. Mais pas sûr que cela soit suffisant pour parler d’une vraie percée…