POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

Réunion de chefs d’État

Les dirigeants luxembourgeois aux 70 ans de l’Otan



291749.jpg

Les chefs d’État et de gouvernement des pays membres de l’Otan lors du sommet de 2018, devant le siège de l’organisation à Bruxelles. (Photo: Shutterstock)

Xavier Bettel, François Bausch et Jean Asselborn se rendront à Londres pour le 70e anniversaire de l’Otan. Un sommet qui promet d’être mouvementé.

C’est un sommet sous haute tension qui s’ouvre, et auquel participent le Premier ministre  Xavier Bettel , le vice-Premier ministre et ministre de la Défense  François Bausch , et le ministre des Affaires étrangères et européennes,  Jean Asselborn .

Les chefs d’État et de gouvernement se réunissent à Londres les 3 et 4 décembre pour marquer les 70 ans de l’Otan (Organisation du traité de l’Atlantique nord).

À cette occasion, ils débattront «des défis sécuritaires les plus pressants auxquels l’Otan est confrontée et auxquels elle doit s’adapter. Le partage du fardeau, l’espace et les nouveaux défis émergents et hybrides seront également abordés», précise le ministère d’État dans un communiqué.

La réunion se déroule dans un contexte diplomatique tendu: le président français, Emmanuel Macron, déclarait ainsi dans une  interview à The Economist  publiée le 7 novembre que «ce qu’on est en train de vivre,  c’est la mort cérébrale de l’Otan ». Il faisait ainsi référence au fait qu’un État membre, la Turquie, avait lancé début octobre une offensive dans le nord de la Syrie sans consulter l’Alliance Atlantique.

Réunion mouvementée

Vendredi 29 novembre, le président turc Recep Tayyip Erdogan avait répliqué, conseillant au président français de se soucier de sa propre santé, car il semblait lui-même en état de mort cérébrale.

Entre-temps, la chancelière allemande Angela Merkel a pris ses distances par rapport aux déclarations d’Emmanuel Macron, tandis que Vladimir Poutine, le président russe, les a quant à lui soutenues.

De son côté, dès qu’il s’agit de l’Otan, le président américain, Donald Trump, ne manque jamais de défendre un meilleur «partage du fardeau» entre États membres. La rencontre promet d’être mouvementée!

Ce, alors que le contexte britannique, pays hôte de l’événement, est tout aussi crispé, quelques jours après une attaque au couteau sur le London Bridge et avant les élections anticipées du 12 décembre .

Le Luxembourg est un des 12 pays membres fondateurs de l’Alliance Atlantique, établie en 1949 par le traité de Washington et dont le premier siège était à Londres. L’Otan compte à présent 29 pays membres.