POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Conseil européen

Asselborn rejoint Macron sur l’état politique de l’Otan



284857.png

Jean Asselborn pose un constat de manque de coordination politique au sein de l’Otan. (Photo: Capture d’écran / Conseil européen)

Le ministre des Affaires étrangères participe, ce lundi, à une réunion avec ses homologues à Bruxelles au sujet notamment de l’intervention militaire turque dans le nord-est de la Syrie. Sans coordination avec les autres membres de l’Otan.

«Avec ses mots», Macron a raison lorsqu’il d’écrit l’état de la coordination politique au sein de l’Otan. Jean Asselborn (LSAP) a résumé sa pensée à son arrivée lundi à Bruxelles pour un conseil Affaires étrangères avec ses homologues européens.

Le ministre des Affaires étrangères luxembourgeois était questionné sur l’état de l’Otan que le président de la République française, Emmanuel Macron, a qualifié de «mort cérébrale» dans un entretien livré à The Economist .

Jean Asselborn rappelle que l’Otan a une vocation militaire, mais qu’elle est aussi une alliance politique qui se base sur le multilatéralisme, l’une ne pouvant fonctionner sans l’autre durablement.

Et le ministre de déplorer un manque de coordination évident, lorsque les États-Unis cautionnent de facto l’intervention d’un autre pays membre, la Turquie, en Syrie. D’où le partage du constat posé par Emmanuel Macron:

Aux ministres européens de s’accorder en vue du sommet de l’Otan prévu à Londres les 3 et 4 décembre prochains.