POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Covid-19

Au tour du Luxembourg d’annoncer de nouvelles restrictions? 



De nouvelles mesures ou restrictions sanitaires vont-elles marquer les fêtes de fin d’année?  (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne/archives)

De nouvelles mesures ou restrictions sanitaires vont-elles marquer les fêtes de fin d’année?  (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne/archives)

Le Premier ministre, Xavier Bettel (DP), et la ministre de la Santé, Paulette Lenert (LSAP), tiendront une conférence de presse mercredi matin, dans un contexte de montée en flèche du nombre de nouvelles infections au Covid-19 au Luxembourg.

Alors que les indicateurs de la crise sanitaire montrent une accélération des infections au Covid-19 sous l’effet du variant Omicron, le gouvernement pourrait prendre de nouvelles mesures sanitaires.  Quelques jours après avoir voté la dernière mise à jour de la loi Covid.

Le Premier ministre, Xavier Bettel (DP), et la ministre de la Santé, Paulette Lenert (LSAP), s’exprimeront en effet lors d’une conférence de presse, mercredi matin (9h45), afin de faire le point sur les décisions qui seront actées par le conseil de gouvernement organisé ce mardi 21 décembre.

Alors que les Pays-Bas se sont confinés en début de semaine , certains médias pensent que Xavier Bettel et Paulette Lenert vont annoncer un durcissement des mesures sanitaires en réponse à la sensible hausse des nouvelles infections au Covid-19.

De plus, le ministère de la Santé a fait savoir en début de semaine que 1.116 nouveaux cas ont été diagnostiqués au cours du week-end. Cinq personnes sont décédées entre vendredi et dimanche, et 71 personnes étaient hospitalisées lundi pour des complications dues à une infection au coronavirus, dont 18 en soins intensifs.

«Cela ne signifie rien de bon pour nos chiffres si nous devons réagir pendant les vacances, alors que nous avons voté une loi pas plus tard que jeudi dernier», a déclaré le député Sven Clement (Piratepartei) dans un tweet, révélant que les présidents des groupes représentés à la Chambre des députés ont été convoqués pour une réunion mercredi matin.

L’année dernière à la même époque, le gouvernement avait décidé de fermer les commerces non essentiels entre Noël et le Nouvel An. Mais la situation était tout autre, avec un couvre-feu déjà en place, près de 200 personnes hospitalisées dans le pays, et une campagne vaccinale à l’état d’ébauche.