LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Bien-être & Sport

Tennis

Le tournoi WTA de Luxembourg va disparaître



La 25e édition du tournoi de tennis du Luxembourg Open était la dernière sous cette forme. (Photo: Fern Konnen/Facebook WTA)

La 25e édition du tournoi de tennis du Luxembourg Open était la dernière sous cette forme. (Photo: Fern Konnen/Facebook WTA)

Après la finale, ce dimanche, du tournoi de tennis du Luxembourg Open, les organisateurs ont annoncé que cette 25e édition serait la dernière sous sa forme actuelle.

La 25e édition du BGL BNP Paribas Luxembourg Open s’est clôturée ce dimanche 19 septembre avec la victoire en finale (6-3, 4-6, 4-6) de la jeune Danoise Clara Tauson, 70e joueuse mondiale. Elle l’a emporté face à la tenante du titre, la Lettonne Jelena Ostapenko (30e mondiale). Le tout sous les yeux du Premier ministre, Xavier Bettel (DP), mais aussi, notamment, des ministres Corinne Cahen (DP) et François Bausch (déi Gréng), ou encore du président de la FLT (et secrétaire général du DP) Claude Lamberty.

Encore inconnue du grand public, Tauson fait partie de la même génération que la Britannique Emma Raducanu et la Canadienne Leylah Fernandez, respectivement lauréate et finaliste de l’US Open voici un peu plus d’une semaine. Annoncée depuis des années comme une prodige, Tauson continue ainsi son ascension. Elle pointera ce lundi, à 18 ans, au 52e rang mondial.

Des divergences avec la WTA

Mais l’info de ce dimanche à Kockelscheuer, c’est l’annonce faite en conférence de presse par Danielle Maas, la directrice du tournoi, au nom des organisateurs. Elle a, en effet, expliqué que cette édition serait la dernière sous la forme d’un tournoi WTA (Women’s Tennis Association), c’est-à-dire sur le circuit professionnel féminin. «Une décision définitive», a-t-elle expliqué. «Il y a eu des discussions sans fin avec la WTA au cours des dernières semaines. Les vues ne correspondaient plus. De cette façon, nous ne pouvons plus être fidèles à notre concept…» Un concept qui reste celui d’un tournoi familial qui se veut avant tout une fête pour le public, les joueuses et les organisateurs. Ce qui semble impossible, au vu des protocoles imposés par la WTA.

Un tournoi à nouveau sur invitation?

Un peu plus tard dans la soirée, le compte Twitter du tournoi indiquait que l’association organisatrice du tournoi, IWTP (International Women’s Tennis Promotion), devrait organiser à partir de l’année prochaine un tournoi sur invitation, «comme cela avait commencé il y a 30 ans». On peut, en effet, se souvenir qu’avant d’être un tournoi WTA (à partir de 1996), le Luxembourg Open avait d’abord été une exhibition pendant cinq ans (de 1991 à 1995), ayant accueilli quelques légendes comme Martina Navrátilová, Jana Novotná, Arantxa Sánchez, ou encore Mary Pierce.