POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

MON ANNÉE POLITIQUE (6/10)

«Une session parlementaire brève, mais intensive»



259395.jpg

Claude Lamberty: «Les projets réalisés dans ce court laps de temps montrent à suffisance que le gouvernement est toujours déterminé à répondre aux réalités et aux besoins des gens.» (Photo: Matic Zorman / Archives)

Préparer la rentrée politique, c’est le devoir de vacances que Paperjam a donné à plusieurs acteurs de la vie publique! Aujourd’hui, Claude Lamberty, secrétaire général du DP, nous confie ses objectifs et les enjeux qui attendent le Luxembourg cette année.

La session parlementaire écoulée était brève, mais intensive. Après la formation du nouveau gouvernement, la coalition n’a pas tardé à mettre en œuvre, dans un temps record de seulement sept mois, bon nombre de mesures annoncées.

Citons par exemple l’augmentation du salaire social minimum de 100 euros net, l’introduction d’un jour de congé légal supplémentaire , la valorisation de la journée de l’Europe comme jour férié officiel ou encore les mesures fiscales ayant pour but de soutenir davantage nos petites et moyennes entreprises et les start-up. La rapidité avec laquelle ces dossiers ont été évacués témoigne de la détermination de la coalition à mettre en œuvre son programme gouvernemental.

Pour le DP, il était toujours d’importance nationale que le Luxembourg puisse continuer à faire appel à des fonctionnaires compétents.
Claude Lamberty

Claude Lamberty,  secrétaire général,  DP

Personnellement, je suis convaincu que le gouvernement réussira à entretenir cet élan au cours des prochains mois. Le début de la prochaine session sera marqué par le vote d’autres projets importants, comme, par exemple, la réforme dans la fonction publique ayant pour objet de diminuer la durée du stage de trois à deux ans et de supprimer les indemnités de stage réduites (règle dite des 80/80/90%).

Pour le DP, il était toujours d’importance nationale que le Luxembourg puisse continuer à faire appel à des fonctionnaires compétents, bien formés et motivés dans la fonction publique. Le projet en question répond entièrement à ces attentes.

Une conception et une organisation de travail moins rigides permettraient notamment de mieux répondre aux besoins des entreprises.
Claude Lamberty

Claude Lamberty,  secrétaire général,  DP

Un autre champ prioritaire dans les mois à venir sera la conception plus flexible de l’organisation de travail. Nous voulons permettre aux personnes d’organiser leur travail de sorte à pouvoir consacrer encore plus de temps à la famille, aux amis et aux loisirs.

Une conception et une organisation de travail moins rigides permettraient notamment de mieux répondre aux besoins des entreprises et de faciliter la conciliation entre vie professionnelle et vie privée des salariés. Pour nous, cela devra constituer une véritable solution «win-win» pour toutes les parties intéressées.

La généralisation annoncée de l’individualisation et la suppression conjointe des trois classes d’impôts nous conduiront enfin à un modèle fiscal neutre et indépendant du mode de vie commune choisi par les contribuables.
Claude Lamberty

Claude Lamberty,  secrétaire général,  DP

Un autre projet d’envergure sera certainement la préparation et la mise en œuvre d’une nouvelle réforme fiscale. La généralisation annoncée de l’individualisation et la suppression conjointe des trois classes d’impôts nous conduiront enfin à un modèle fiscal neutre et indépendant du mode de vie commune choisi par les contribuables.

Cette approche garantira aussi d’aboutir au non-reclassement fiscal des conjoints survivants (classe 1a). Selon l’accord de coalition, il sera en outre veillé à ce que la charge fiscale des personnes physiques et en particulier des catégories de personnes vulnérables soit allégée, tout en tenant dûment compte de la présence d’enfants à charge. Un groupe de travail est actuellement en train d’étudier des pistes envisageables.

En bref, les projets réalisés dans ce court laps de temps montrent à suffisance que le gouvernement est toujours déterminé à répondre aux réalités et aux besoins des gens. Je m’attends à ce qu’il continue dans cette lignée en accordant une attention particulière à l’équité sociale et au développement harmonieux de notre pays.