POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Voitures électriques

Le réseau Chargy compte 345 bornes sur 800



Le réseau Chargy touche aujourd’hui la quasi-totalité du territoire même s’il n’a pas encore atteint la moitié du programme total. (Photo: Chargy)

Le réseau Chargy touche aujourd’hui la quasi-totalité du territoire même s’il n’a pas encore atteint la moitié du programme total. (Photo: Chargy)

Le réseau de bornes électriques Chargy compte actuellement 345 bornes opérationnelles sur les 800 qui sont au programme depuis 2015. Mais de nouvelles bornes à charge ultrarapide sont désormais également prévues.

Lancé en 2015, le programme d’installation d’un réseau public de 800 bornes de recharge électrique se met progressivement en place. En octobre 2019, en réponse à une question parlementaire du député Yves Cruchten (LSAP), les ministres Déi Gréng de l’Énergie et de la Mobilité, Claude Turmes et François Bausch , avaient précisé que 292 bornes Chargy étaient opérationnelles .

Toujours en réponse à une question du même député, Claude Turmes vient de faire part d’une montée en puissance à 345 bornes à la date du 22 mai. Il précise aussi que l’ensemble du réseau sera alimenté par de l’électricité 100% verte.

266 des 400 bornes prévues sur les emplacements de stationnement publics des communes ont été mises en place par les gestionnaires de réseau de distribution (GRD). 93 des 102 communes du pays disposent donc déjà de cette possibilité de rechargement.

Le ministre précise aussi que l’installation est déjà prévue pour 82 bornes et qu’un accord a été trouvé entre l’administration communale et le GRD pour 45 autres. Manque donc la signature en bas du dossier.

79 bornes en parkings relais

L’autre moitié du réseau Chargy doit être installée dans des parkings relais, notamment dans les parkings des gares. Selon la réponse du ministre de l’Énergie, 79 bornes sont en place aujourd’hui sur 13 sites situés dans 11 communes.

Il précise aussi que, selon les GRD, d’ici la fin de l’année, tous les sites de parkings relais opérationnels devraient être équipés de bornes Chargy.

Enfin, comme le prévoit le plan «Neistart Lëtzebuerg» (un nouveau départ pour le Luxembourg), annoncé le 20 mai dernier, Claude Turmes a précisé que les préparatifs sont en cours pour l’installation de bornes à charge ultrarapide. Les concepts compatibles avec le système Chargy seront privilégiés.

Ce réseau risque-t-il de saturer le réseau électrique national? Dans sa réponse parlementaire, le ministre de l’Énergie calcule que si, en 2030, la moitié du parc de voitures était composé de voitures 100% électriques ou hybrides rechargeables (240.000 véhicules) roulant en moyenne 12.000km par an (un peu moins pour les hybrides) en mode électrique, la consommation représenterait 8% de la consommation totale du pays (520GWh).