PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Marchés financiers

Nouveau partenariat

Quintet investit 200 millions dans Amundi



Les pays émergents investissent encore peu dans les opérations de finance durable. (Photo: Shutterstock)

Les pays émergents investissent encore peu dans les opérations de finance durable. (Photo: Shutterstock)

La banque privée Quintet et Amundi ont scellé un partenariat pour accélérer les investissements durables sur les marchés émergents. Lancé en 2020, le fonds Amundi investit principalement via des obligations vertes.

Quintet va investir 200 millions dans l’Amundi Funds Emerging Markets Green Bond qui sera proposé dans le cadre de son offre discrétionnaire, scellant ainsi un partenariat fort entre les deux entités.

Ce fonds d’Amundi est un fonds durable ouvert constitué d’obligations vertes d’entreprises émises en devises fortes, mais aussi d’obligations vertes souveraines sur les marchés émergents, qui devrait, à terme, déployer 2 milliards de dollars. L’objectif de l’accord passé est de favoriser des investissements durables dans des pays où cela reste souvent lacunaire, tels que le Brésil, la Chine, l’Inde ou l’Indonésie. Un choix justifié puisque ces pays concentrent 85% de la population mondiale, représentent plus de la moitié de toutes les émissions mondiales de carbone, et sont donc particulièrement vulnérables face au changement climatique.

Avec cette opération, Amundi va doubler ses encours, passant de 250 millions à fin juin à plus de 450 millions au troisième trimestre 2021. «Ce partenariat illustre parfaitement notre stratégie visant à construire des relations de long terme à travers une gamme complète de services avec des gestionnaires de patrimoine privé de qualité», commente Thierry Ancona, directeur de la distribution tiers et de la gestion de patrimoine chez Amundi. La banque Quintet, quant à elle, poursuit sa volonté de soutenir l’économie vertueuse et dispose dorénavant d’un encours de 85 milliards d’euros. Comme s’en satisfait James Purcell, responsable groupe de l’investissement durable chez Quintet: «Nous restons intimement convaincus que les portefeuilles durables constituent de meilleurs portefeuilles, et nous réaffirmons notre engagement en faveur de la ‘durabilité par défaut’, en cherchant à générer un impact positif dans le monde réel sans sacrifier la performance.»

Le marché mondial des obligations vertes a enregistré près de 1.000 milliards d’euros d’émissions cumulées depuis l’émission du premier instrument à revenu fixe de ce type en 2007. Près de 100 milliards d’euros ont été émis au cours du seul premier trimestre de 2021, un trimestre record. Selon les prévisions de l’International Finance Corporation et d’Amundi, les obligations vertes dans les pays émergents devraient doubler au cours des trois prochaines années par rapport aux trois précédentes, poussant le marché à dépasser les 100 milliards de dollars d’émissions annuelles d’ici 2023.