POLITIQUE & INSTITUTIONS — Economie

Covid-19

Les prêts garantis par l’État prolongés



Plus de 300 entreprises ont déjà bénéficié de ce coup de pouce pour leur trésorerie depuis la mi-avril, selon le ministère des Finances (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne) 

Plus de 300 entreprises ont déjà bénéficié de ce coup de pouce pour leur trésorerie depuis la mi-avril, selon le ministère des Finances (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne) 

Le régime de soutien aux entreprises luxembourgeoises venait à échéance le 31 décembre prochain. Il sera finalement étendu jusqu’au 30 juin 2021, a annoncé le ministère des Finances, lundi 21 décembre.

Plus de 300 entreprises ont bénéficié de prêts garantis par l’État à hauteur de quelque 170 millions d’euros entre la mi-avril et le 11 décembre dernier, a relayé lundi le ministère des Finances.

Celui-ci a annoncé une extension de la mesure lancée mi-avril dernier jusqu’au 30 juin 2021. 2,5 milliards d’euros sont prévus pour cette mesure qui prévoit une garantie de l’État pour 85% des montants empruntés et des banques pour 15% du total. La Spuerkeess, la BIL, BGL BNP Paribas, Banque de Luxembourg, Raiffeisen, ING, Bank of China et Banque BCP participent à l’initiative.

«La prolongation du régime de prêts garantira une transition souple et permettra de mobiliser les investissements indispensables pour construire l’avenir. Le secteur bancaire continue de faire preuve de solidarité dans cette crise qui nous frappe tous», s’est félicité le ministre des Finances Pierre Gramegna (DP).

Ces prêts, qui peuvent s’élever jusqu’à 25% du chiffre d’affaires des entreprises, sont destinés aussi bien aux grandes entreprises qu’aux PME et indépendants sans oublier les jeunes entreprises innovantes.

«Le ministère des Finances et les banques réunies au sein de l’ABBL ont fait une nouvelle fois la démonstration de leur capacité à coopérer pour mettre en place un système à même d’apporter la trésorerie nécessaire aux entreprises et aux professionnels partout sur le territoire, pour les aider à surmonter le stress économique majeur que nous connaissons et les accompagner dans la phase de reprise», a de son côté commenté le président de l’ABBL, Guy Hoffmann .