ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

En période de crise

Plusieurs moyens pour soutenir les commerçants locaux



Des plates-formes locales pour soutenir les commerçants locaux ont vu le jour dans l’urgence d’une crise sanitaire qui entraîne aussi la créativité. (Photo: Shutterstock)

Des plates-formes locales pour soutenir les commerçants locaux ont vu le jour dans l’urgence d’une crise sanitaire qui entraîne aussi la créativité. (Photo: Shutterstock)

Différentes initiatives permettent de soutenir, dans un quotidien bousculé, les commerçants locaux. En attendant des lendemains meilleurs. Tour d’horizon.

Obligés de fermer pour des raisons sanitaires, confrontés à une baisse de leur chiffre d’affaires, actifs en livraison… les commerçants locaux se démènent pour garder la tête hors de l’eau en cette période de crise sanitaire et de confinement.

Autant profiter des initiatives et outils mis en place pour soutenir ceux qui ont décidé, d’une manière ou d’une autre, de garder le contact avec leur clientèle:

Kaaft Lokal

Ce jeudi, la Confédération luxembourgeoise du commerce (CLC) a lancé un appel à la solidarité  en mettant en ligne le site web Kaaftlokal.lu  via lequel les clients peuvent acheter des bons d’achat dans les commerces, à utiliser lors de leur réouverture après le confinement.

Des bons d’achat d’une valeur comprise entre 5 et 100 euros, payables tout de suite. L’argent sera reversé aux commerçants sous 48 à 72 heures, précise le site: «Dès que la période de confinement sera levée, le consommateur pourra se rendre chez son commerçant, lui présenter son coupon et régler ses achats. Ces coupons auront une période de validité de 6 mois suivant la fin du confinement.»

Le site Kaaft Local est disponible en français et en anglais. (Photo: Capture d’écran)

Le site Kaaft Local est disponible en français et en anglais. (Photo: Capture d’écran)

Nala

Un groupe de huit étudiants et jeunes actifs a créé en moins d’une semaine le site web Nala.lu . (pour «Now Act Local Association»). Le site répertorie les commerces qui livrent pendant la période de confinement. Un moyen d’aider les entreprises locales de manière bénévole. Le site est gratuit pour les commerçants et les clients.

Le site est disponible en luxembourgeois, en français et en anglais. (Photo: Capture d’écran)

Le site est disponible en luxembourgeois, en français et en anglais. (Photo: Capture d’écran)

La liste des restaurants et artisans encore actifs

Dans ce contexte difficile, certains restaurants et artisans continuent de proposer de bons produits et autres petits plats à emporter ou en livraison de manière indépendante. Paperjam Foodzilla vous en propose une liste mise à jour.

Livraisons et/ou take-away: les restaurateurs luxembourgeois adaptent autant que possible leur activité pour subsister pendant le confinement . (Illustration: Maison Moderne)

Livraisons et/ou take-away: les restaurateurs luxembourgeois adaptent autant que possible leur activité pour subsister pendant le confinement . (Illustration: Maison Moderne)

pandemie.vdl.lu

La Ville de Luxembourg a mis en place un microsite dédié,  pandemie.vdl.lu , qui reprend toutes les informations pratiques liées au coronavirus ainsi que les initiatives des commerçants et autres restaurateurs qui restent accessibles en livraison ou avec des produits à emporter .

La Ville de Luxembourg héberge un micro-site qui reprend les commerces qui proposent encore leurs produits à emporter ou livrés. capture d'écran / Ville de Luxembourg

La Ville de Luxembourg héberge un micro-site qui reprend les commerces qui proposent encore leurs produits à emporter ou livrés. capture d'écran / Ville de Luxembourg

Garder ses distances

À noter que le personnel des commerces est aussi à soutenir en cette période… en restant discipliné. Ceux qui œuvrent tous les jours pour notre bien-être au quotidien méritent que les distances de sécurité soient respectées, comme le rappelait récemment le gouvernement.

Le respect d’une distance de deux mètres est nécessaire afin de limiter la propagation du virus dans la population. (Photo: Shutterstock)

Le respect d’une distance de deux mètres est nécessaire afin de limiter la propagation du virus dans la population. (Photo: Shutterstock)