POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Petite liste luxembourgeoise...Votre site y est-il'

Petite liste luxembourgeoise...Votre site y est-il'



Paperjam

Le Grand-Duché aussi a ses portails.

La concurrence est rude sur le marché des portails? Une sélection d'une douzaine de prétendants.

De quels sites parle-t-on'

Les estimations chiffrent le nombre de sites luxembourgeois aux alentours de 3.000 à 4.000. Dans cette population mère, certains se positionnent (de manière ouverte ou non) comme des portails spécialisés: caramba.lu pour le cinéma, assurances.lu, bank.lu, etc. On voit même apparaître le premier «méta-portail» www.portals.lu, un site qui a l'ambition de fédérer une liste des portails luxembourgeois (le site n'est pas encore en ligne au moment de la rédaction).

Nous avons décidé de nous limiter aux portails dits «généralistes» et «à grande audience», quelles que soient leurs origines. Autrement dit, dans l'ordre alphabétique: achats.lu, everyday.com et everyday.shopping, internet.lu, logic.lu, luxpoint.lu, luxsite.lu, luxweb.lu, rtl.lu, spider.lu, tageblatt.lu, et enfin wort.lu.

Cette douzaine de sites peut être groupée de différentes manières. On trouve des sites à dominante commerciale (achats.lu, everyday.shopping, luxsite.lu), d'origine presse-média (logic.lu, rtl.lu, tageblatt.lu, wort.lu), des portails de fournisseurs d'accès (everyday.com, internet.lu, spider.lu) et enfin des portails «répertoires / moteurs de recherche» (luxpoint.lu, luxweb.lu, spider.lu et inter-net.lu).

Comme il a déjà été précisé ailleurs dans le dossier, les différents portails, qu'importe l'opérateur, tendent à avoir un contenu qui se « ressemble ». De fait, la création d'une typologie en fonction des origines peut sembler superficielle. Il reste cependant intéressant de voir combien les origines marquent encore les différents contenus. 

Les Portails commerciaux

 

Achats.lu

Apparu en juillet 1999, achats.lu est un site produit par Espace-net, filiale du groupe Editpress, société éditrice du Tageblatt et du Jeudi notamment. Il y a bientôt un an, Nic Nickels, responsable d'[email protected], décrivait dans une interview accordée à la NewMediaLetter (www.nmg. lu/letter) ce qu'apportait son site: «Notre valeur ajoutée est d'être uniquement luxembourgeois. L'avantage pour le consommateur luxembourgeois est de connaître le commerçant, de savoir où s'adresser s'il y a des problèmes avec la marchandise livrée. Et l'autre plus-value est pour le commerçant, qui peut offrir un service supplémentaire à sa clientèle.» Le site propose au commerçant une plate-forme technique pré-définie, qu'il peut personnaliser graphiquement, et où il peut proposer ses produits. Le mode de rémunération est basé sur la commission : la construction de la boutique virtuelle et son «entretien technologique» sont gratuits, un pourcentage sur les ventes est simplement prélevé. Plus qu'un portail, il s'agit d'un shopping mall.

Everyday.shopping

Everyday.shopping joue à la fois le rôle d'épouvantail et de petit dernier. Intégré au reste du site luxembourgeois d'Everyday.com, il est clairement positionné par Tango / Tele2 comme un test initial d'une solution pouvant à terme être généralisée au reste de l'Europe en cas de succès. Issu d'une collaboration entre la SEC (société mère de Tango et Tele2) et Tecsys, le site a vraisemblablement bénéficié de moyens en développement supérieurs aux autre sites de commerce électronique luxembourgeois. Le lancement officiel est pour le moment prévu en novembre. On y attend une vingtaine de boutiques.

Luxsite.lu

Dernier des portails que nous classons dans les portails commerciaux: luxsite.lu. Fallait-il le classer ici ? En effet, on y trouve des actualités, des jeux, des annuaires, des forums de discussion' et une partie commerce électronique. L'objectif de cette variété des services ? Double. Vis-à-vis du consommateur : devenir un «label» de qualité, ou autrement dit faire bénéficier les magasins présents dans le mall de l'image sérieuse et rassurante du site. Pour le professionnel, en plus de l'image, de bénéficier d'un outil informatique puissant permettant des solutions de marketing one-to-one à moindre coût.

Une comparaison entre ces différents sites est difficile: l'un n'est pas encore en ligne, l'autre est un shopping mall « brut » et le dernier ambitionne d'être un véritable portail'

Les portails presse-média

logic.lu

C'est le portail de l'Imprimerie Centrale (IC). On y trouve des informations issues de différentes publications luxembourgeoises, des numéros utiles, des renvois vers les annuaires. Le site est multilingue, l'interface est francophone. Son originalité? Il est le seul (dans cette catégorie) à ne pas clairement afficher son appartenance à un titre précis de la presse grand-ducale. IC bénéficie cependant de liens privilégiés avec certaines publications nationales: elle est leur imprimeur. Notons que l'Imprimerie Centrale est également présente dans le capital de Luxsite.lu

rtl.lu

Site de la télévision et de la radio. Récemment repensé, reconstruit? Les responsables de RTL le considèrent semble-t-il comme le véritable premier site digne de ce nom réalisé par leur entreprise? et n'ont pas véritablement envie de parler du passé. Une interface en anglais, un contenu principalement en allemand et luxembourgeois; le site est clairement destiné aux ressortissants du pays.

tageblatt.lu

Au tour de la presse écrite. Ce site est à dominante francophone. Récemment refait lui aussi, il propose des articles de l'édition papier du jour, des dossiers, des photos, ainsi que des forums de discussion. Il propose également des renvois vers des sites ou parties spécialisés, gérés par le groupe Editpress: sports, petites annonces, offres d'emploi?

wort.lu

Principal quotidien luxembourgeois, le Wort propose lui aussi un contenu sélectionné. Cependant, la structuration des informations diverge de celle de son concurrent, leTageblatt. On retrouve les différentes sections papier: politique, voyages, Bits & Bytes, Sport, Economie? L'interface et le contenu sont majoritairement en allemand. Il faut noter que le Wort a également signé un accord avec Everyday.com pour fournir une partie du contenu du site du fournisseur d'accès. DNR, la radio du groupe Imprimerie Saint-Paul, diffuse  également Radio Tango.

Ces quatre portails sont clairement concurrents. Tous bénéficient du support actif d'un groupe installé, ayant des moyens financiers, des capacités à créer du contenu, une image reconnue. Ils se positionnent comme des webs de proximité, apportant de l'information et des contenus utilisables par les luxembourgeois et les résidents étrangers.

Les portails des portails de fournisseurs d'accès

Un grand absent de cette catégorie? l'EPT. Pourquoi? Les sites de l'opérateur historique existent certes, mais aucune communication active n'est faite sur les parties qui pourraient être considérées comme portail' En dépit de leur qualité et de leur richesse, nous avons donc décidé de ne pas en parler.

everyday.com

«Grand frère» du futur everyday.shopping, everyday.com est en fait un site «international». Son architecture globale, ses fonctionnalités? ont été développées en Suède, avant de disséminer dans le reste de l'Europe. Le contenu informationnel luxembourgeois est proposé en partenariat avec le Wort.

internet.lu

A partir de cette adresse unique, le fournisseur d'accès propose des redirections vers un répertoire des sites luxembourgeois, mais aussi vers certains sites spécialisés dont il est propriétaire: auto.lu, cityguide.lu, ? On y trouve également de l'actualité (fournie par? le Wort encore une fois mais il s'agit ici de liens renvoyant directement vers le site du journal), des liens vers des sites sélectionnés et vers certains autres créés par Luxembourg Online.

spider.lu

spider.lu a une originalité. Il est, encore aujourd'hui, le seul moteur de recherche «made in Luxembourg». D'un contenu principalement «recherche», il s'est au fur et à mesure enrichi pour devenir un portail diversifié, couplé avec l'offre «Access4you», internet gratuit hors frais téléphoniques, lancée en même temps que Luxembourg Online lors de la dernière Bureautec.

On trouve ici regroupés trois sites dont les situations sont très différentes. Everyday.com est le site d'un opérateur téléphonique alternatif. Internet.lu le site d'un fournisseur d'accès internet gratuit, qui a construit son site pour enrichir son offre. Spider.lu a fait le chemin inverse: c'est un site de recherche qui a décidé d'ajouter à son catalogue la fourniture d'accès. Les deux derniers sites font appel à GlobalOne pour la fourniture de bande passante. Everyday est adossé à un groupe européen. Internet.lu et Spider.lu sont des entreprises d'origine luxembourgeoise. 

Les portails «répertoires /

moteurs de recherche»

luxpoint.lu

Aujourd'hui racheté par AdValvas (prise de participation majoritaire ? voir tableau), Luxpoint a été le deuxième répertoire de sites au Luxembourg. Aujourd'hui, en plus de ce service initial, on trouve des offres d'emploi, des petites annonces, la météo, des forums de discussion'

luxweb.lu

Encore un pionnier du web luxembourgeois. Créé en 1996 par Samuel Dickes, le portail est aujourd'hui adossé à Editus. Il profite des activités de cette «grande maison» pour avoir une des offres les plus larges du Luxembourg: e-mail gratuit, pages blanches, pages jaunes, renvois vers des sites spécialisés (petites annonces, cinéma, banques, ?) en plus du répertoire strico sensu.

Qui possède qui? L'actionnariat des portails:

Everyday.com

MTG (Modern Times Group) et NetCom AB

Internet.lu

Divers actionnaires

Luxpoint.lu

Belgium Advalvas: 51 %, Christian Gillen: 35 %, Advalvas Saar-Lor-Lux: 14 %

Luxsite.lu

Dexia-BIL, EPT, IC, Le Foyer Assurances ? 25 % chacun

Luxweb.lu

Pas de réponse

Spider.lu

global media systems: 50%, mké: 35%, XYZ Productions: 15%

Les équipes de chaque portail

Everyday.com

Equipe dispatchée à travers l'Europe

Internet.lu

12 salariés chez Luxembourg Online, dont 6 à temps partiel

Luxpoint.lu

3 personnes

Luxsite.lu

3 personnes aujourd'hui, bientôt 5, sans compter l'outsourcing dans les actionnaires du portail

Luxweb.lu

17 personnes à temps plein, 34 personnes à temps partiel

Spider.lu

Effectif total des trois actionnaires: 24 ; hors événement spéciaux, 4 personnes s'occupent du site, sans compter le Helpdesk technique