ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

promoteur immobilier

Codic soigne son résultat avant Royal-Hamilius



263995.jpg

Fer de lance du promoteur français, le projet Royal-Hamilius doit être finalisé à l’automne. (Photo : Jan Hanrion / Archives / Maison Moderne)

Le promoteur immobilier français communique un résultat net de 15 millions d’euros au terme de l’exercice 2018-2019.

Actif en France, en Belgique, au Luxembourg et en Hongrie, le groupe français né en 1970 affiche une marge brute consolidée de 28,1 millions d’euros et des fonds propres consolidés de 158,3 millions d’euros pour une dette financière nette de 118,6 millions d’euros.

Le promoteur travaille au Grand-Duché sur le projet Royal-Hamilius, cédé partiellement au fonds souverain Adia, dont les travaux touchent à leur fin avec une ouverture commerciale prévue à l’automne, notamment avec les deux locomotives que doivent être les Galeries Lafayette et la Fnac . Il gère également la construction du projet Altitude à Leudelange, composé de deux immeubles de bureaux d’une surface totale de 13.200m². Un projet désormais loué à plus de 95%.

En Belgique, Codic a fait l’acquisition d’un immeuble de bureaux de près de 6.000m2 dans le quartier européen de Bruxelles, occupé par l’Union européenne en attendant l’expiration de son bail.

Le portefeuille de développement du promoteur est actuellement constitué d’une vingtaine de projets, représentant une surface totale supérieure à 300.000m2.