POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Hausse des infections

Vers de nouvelles mesures restrictives?



Un conseil de gouvernement extraordinaire pourrait être convoqué ce week-end pour décider d’éventuelles nouvelles mesures restrictives, a prévenu, vendredi, Xavier Bettel. (Photo: European Union / Archives)

Un conseil de gouvernement extraordinaire pourrait être convoqué ce week-end pour décider d’éventuelles nouvelles mesures restrictives, a prévenu, vendredi, Xavier Bettel. (Photo: European Union / Archives)

En réponse à l’intensification de l’épidémie de Covid-19 dans le pays, Xavier Bettel rencontrera, vendredi soir, Paulette Lenert et un groupe d’experts. Un conseil de gouvernement extraordinaire pourrait être convoqué ce week-end pour décider d’éventuelles nouvelles mesures restrictives.

«Le nombre de nouvelles infections nous inquiète. C’est pourquoi je convoquerai un conseil de gouvernement dans les prochains jours», a déclaré, vendredi, le Premier ministre, Xavier Bettel (DP), en marge du sommet européen, selon nos confrères de RTL .

Vendredi soir, il se réunira avec la ministre de la Santé, Paulette Lenert (LSAP), et un groupe d’experts pour discuter de la situation actuelle. Un conseil de gouvernement extraordinaire pourrait donc être convoqué ce week-end pour décider d’éventuelles nouvelles mesures restrictives.

Une hausse préoccupante

La hausse du nombre de cas de Covid-19 est en effet préoccupante. Selon le bilan publié jeudi par le ministère de la Santé, 214 nouveaux cas étaient ainsi enregistrés en 24 heures, un chiffre qui n’a été dépassé qu’une fois, au plus haut de la première vague, lorsque 219 nouveaux cas avaient été enregistrés le 23 mars.

Une comparaison qu’il faut bien sûr relativiser, du fait de l’augmentation du nombre de tests effectués. Ainsi, le 23 mars, un peu plus d’un millier de tests étaient réalisés, contre presque 6.000 lors de la journée du 14 octobre.

De la marge dans les hôpitaux

Xavier Bettel a précisé que la situation dans les hôpitaux n’est pour le moment pas préoccupante. 4 personnes sont actuellement hospitalisées en soins intensifs, pour 49 en soins normaux. En cas de forte recrudescence du nombre d’hospitalisations dues au Covid-19, la capacité des lits dans les hôpitaux peut être augmentée jusqu’à 264 en soins normaux et près de 100 en soins intensifs .