POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Chambre de commerce

Une nouvelle casquette pour Luc Frieden



228288.jpg

Visant à demi-mot un poste de commissaire européen lors de son retour en politique début 2018, Luc Frieden a finalement fermé la porte d’un avenir européen pour le moment, pour prendre la direction de la Chambre de commerce. (Photo: Matic Zorman / Archives)

Avocat, ministre, député, président de conseil d’administration… Autant de casquettes pour ce natif d’Esch-sur-Alzette qui n’a jamais hésité à s’éloigner du Grand-Duché. Il endosse désormais l’habit de président de la Chambre de commerce. 

Mise à jour mercredi à 13h10. 

Luc Frieden a officiellement été désigné comme président de la Chambre de commerce pour les 5 prochaines années par l’Assemblée plénière constituante de l’institution patronale, réunie sous la présidence du ministre de tutelle, le ministre de l’Economie, Étienne Schneider (LSAP).

Paperjam vous présente un résumé de son parcours en quelques dates.

Carrière juridique

- Né le 16 septembre 1963 à Esch-sur-Alzette.

- 1989: Luc Frieden achève ses études de droit menées à la Sorbonne, à Cambridge et à Harvard.

- 1989-1998: avocat associé chez Bonn & Schmitt/professeur de droit public luxembourgeois.

Chapitre politique

- 1998-2009: ministre (CSV) du Trésor et du Budget (1998-2009) – notamment aux manettes des sauvetages de la Bil (Dexia) et de la Banque générale (Fortis) –, ministre de la Justice.

- 2009-2013: ministre des Finances – contesté pour la vente des parts de Cargolux à Qatar Airways en 2011.

- 2013-2014: député de l’opposition et chef de file en puissance du CSV.

Parenthèse apolitique

- 2014-2015: vice-président du groupe Deutsche Bank à Londres.

- 2016: président du conseil d’administration de la Bil et du groupe Saint-Paul, partner chez Elvinger Hoss Prussen.

Nouveaux horizons

- 2018: Luc Frieden annonce son retour en politique avec en ligne de mire les élections au Parlement européen de mai 2019.

- 2019: il se désengage du groupe Saint-Paul pour rejoindre la Chambre de commerce au titre de délégué du groupe 4 (Banques, caisses rurales et autres activités financières). Il a été élu à la présidence de l’organisation lors de l’assemblée plénière du 3 avril. Sa première réaction en vidéo  après les discours du vice-Premier ministre Étienne Schneider et du président sortant Michel Wurth.