POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Dans une lettre ouverte

Traversini démissionne de son mandat de député



272325.jpg

Le bourgmestre de Differdange avait été mis en difficulté par les révélations concernant une maison de sa commune qui lui a été léguée par un couple qu’il connaissait de longue date et dont il avait la tutelle. (Photo: Paperjam)

Dans une lettre ouverte, celui qui a démissionné de ses fonctions de bourgmestre de Differdange le 20 septembre a annoncé, ce mercredi, qu’il mettait également un terme à son mandat de député.

Roberto Traversini démissionne de son mandat de député. Il l’a annoncé via une lettre ouverte envoyée ce mercredi 2 octobre. L’élu Déi Gréng a également annoncé sa décision au président de la Chambre Fernand Etgen (DP).

Dans sa lettre, Roberto Traversini, qui a également démissionné de ses fonctions de bourgmestre de Differdange le 20 septembre dernier , explique qu’«au cours des derniers jours et des dernières semaines, j’ai eu l’occasion de réfléchir aux sujets qui ont fait l’objet de discussions nombreuses et approfondies en public. Après discussions avec ma famille, et avec les dirigeants de mon parti, j’ai décidé de démissionner de mon mandat de député.»

«Je tiens à m’excuser»

Le bourgmestre de Differdange avait été mis en difficulté par les révélations concernant une maison de sa commune qui lui a été léguée par un couple qu’il connaissait de longue date et dont il avait la tutelle. Une maison disposant d’un cabanon de jardin dans lequel le bourgmestre a entrepris des travaux d’assainissement sans avoir demandé d’autorisation auprès de l’Administration de la nature et des forêts, alors que ledit cabanon se situe sur une zone protégée Natura 2000. L’autorisation lui a été délivrée a posteriori.

Dans sa lettre ouverte, Roberto Traversini se confie: «Je ne peux pas revenir sur ce que j’ai fait. Mais je tiens à m’en excuser et à envisager l’avenir avec optimisme et énergie.»