POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Revue de presse

Traversini prêt à détruire son abri de jardin?



L’abri de jardin de la polémique finira-t-il par être simplement détruit? (Photo: Paperjam)

L’abri de jardin de la polémique finira-t-il par être simplement détruit? (Photo: Paperjam)

Selon nos confrères de la radio 100,7, Roberto Traversini envisagerait désormais de détruire son abri de jardin.

À quoi sert un abri qui n’abrite pas, même pas des coups politiques?

Dix jours après sa démission de son poste de bourgmestre de Differdange,  Roberto Traversini  aurait l’intention de détruire l’abri de jardin qui lui a valu les foudres de l’opposition, croit savoir la radio publique 100,7, qui cite une source bien informée et non précisée, mais qui n’a pas pu joindre le principal intéressé pour le lui demander.

Absence d’autorisation a priori, classement du site en zone protégée, recours à des employés à des fins personnelles, l’affaire fait l’objet d’une enquête judiciaire.

Elle s’est même étendue à la ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement  Carole Dieschbourg , Déi Gréng également, qui a répondu point par point aux accusations d’autorisation de complaisance, lundi en fin d’après-midi.