POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

pandémie

La règle de quatre s’applique aussi pour le sport



Dan Kersch, ministre des Sports, a dévoilé les nouvelles conditions dans lesquelles les pratiques sportives pourront se dérouler. (Photo: SIP)

Dan Kersch, ministre des Sports, a dévoilé les nouvelles conditions dans lesquelles les pratiques sportives pourront se dérouler. (Photo: SIP)

Le ministre des Sports, Dan Kersch, a dévoilé les mesures qui s’appliqueront désormais à la pratique du sport. La règle de base sera celle des quatre personnes, qui devient la référence au niveau national.

Non, le sport ne sera pas mis à l’arrêt comme au mois de mars. Dans une intervention ce jeudi 29 octobre, en début de soirée, le ministre des Sports, Dan Kersch (LSAP), a expliqué que la règle en vigueur dans le milieu sportif serait désormais celle des «4 personnes» comme dans le reste de la société.

Les mesures seront évidemment adaptées selon le cadre dans lequel le sport se pratique.

En milieu scolaire: les heures de sport seront adaptées pour limiter les risques, mais il n’est pas question de les supprimer. «Le sport est important pour la santé des jeunes et pour les valeurs qu’il permet de transmettre», explique le ministre.

Sports en club: les compétitions sont supprimées, mais les entraînements restent maintenus. Mais ils devront respecter la règle des quatre personnes maximum auxquelles peut s’ajouter du personnel encadrant (entraîneur).

Des mesures seront prises selon les sports. Dans une salle, trois groupes de quatre personnes sont admis; sur des terrains extérieurs, six groupes seront possibles. Dans les piscines, des couloirs seront prévus et ne pourront accueillir, ici aussi, que quatre nageurs à la fois.

Vidéos: revivez la conférence de presse de Dan Kersch en luxembourgeois et en français (traduction simultanée).

Sport de catégories supérieures: parmi l’élite, les conditions sont nettement moins restrictives et les compétitions sont maintenues. «Ces clubs ont pu investir dans un encadrement médical de meilleur niveau et pratiquent régulièrement des tests à leurs frais», explique le ministre. Il insiste aussi sur l’intérêt de leur permettre d’accéder aux compétitions européennes en poursuivant les championnats nationaux.

Sports grands publics: les gens qui font du sport en dehors de structures de club devront respecter eux aussi le contingentement à quatre et veiller aux mêmes mesures de prudence.

Public et sanctions

Enfin, le public pourra encore accéder aux événements, mais dans certaines limites. «Le nombre est limité à 100 personnes maximum», pointe le ministre des Sports. «Ils devront aussi rester assis – sauf s’il s’agit d’une compétition où des déplacements s’imposent –, garder une distance de 2 mètres entre chacun et porter le masque.»

Les centres de fitness restent également accessibles moyennant le respect des distances.

Il précise enfin que des sanctions s’appliqueront pour ceux qui ne respectent pas la «règle de quatre» de la même manière que dans le reste de la vie en société.