POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Aides étatiques

5 millions d’euros en soutien au monde sportif



L’État participera au financement d’infrastructures sportives en plein air avec une subvention aux communes qui passera de 20 à 35% et sera plafonnée à 50.000 euros. (Photo: Shutterstock)

L’État participera au financement d’infrastructures sportives en plein air avec une subvention aux communes qui passera de 20 à 35% et sera plafonnée à 50.000 euros. (Photo: Shutterstock)

Le monde sportif luxembourgeois, durement touché par la crise du Covid-19, va bénéficier de son plan de relance, a annoncé jeudi le ministère des Sports. 5 millions d’euros d’aides financières sont ainsi mobilisés pour les clubs de sport.

5 millions d’euros d’aides financières sont mobilisés pour soutenir le monde sportif luxembourgeois dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, a annoncé jeudi le ministère des Sports.

20 euros par licence de compétition seront ainsi octroyés à chaque club de sport régissant un sport de compétition et affilié à une fédération sportive agréée. Le minimum attribué par club sera de 250 euros. L’aide sera versée aux clubs sportifs sur base d’une demande à adresser au ministère des Sports jusqu’au 31 décembre 2020 au plus tard via un formulaire spécifique, disponible sur guichet.lu.

Les fédérations sportives agréées, clubs de sport affiliés ou asbl pourront bénéficier d’une participation forfaitaire étatique, plafonnée à 5.000 euros, pour l’acquisition de matériel sportif.

Le ministère des Sports participera aussi aux frais de nouvelles constructions, de modernisation et de rénovation d’infrastructures sportives (skatepark, bike park, outdoor fitness, pump track, dirt track), majoritairement en plein air et donc accessibles, en principe, à chacun. Cette subvention aux communes et aux syndicats de communes passera de 20 à 35% et sera plafonnée à 50.000 euros.

Une campagne de promotion à l’automne

Et une campagne de sensibilisation «Lëtzebuerg lieft Sport», destinée à promouvoir l’activité sportive dès le plus jeune âge, débutera à l’automne 2020.

Ce plan de relance vise les 54 fédérations sportives agréées et quelque 1.600 clubs de sport affiliés qui ont subi l’annulation de compétitions, la fermeture des infrastructures sportives, ou encore l’arrêt des championnats, qui ont entraîné l’absence de recettes et la perte éventuelle de sponsors.

Ce plan est d’autant plus nécessaire, souligne le ministère des Sports, que «le mouvement sportif luxembourgeois repose pour la plus grande partie sur des structures non professionnelles et sur le bénévolat, et la plupart des associations sportives ne tombent ainsi pas dans l’une des catégories pouvant solliciter une aide financière étatique».