POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Plan de relance européen

Le plan de relance de 750Mds enfin ratifié par les États



La Commission pourrait se rendre sur les marchés dès la deuxième quinzaine de juillet, et les premiers fonds être déboursés en juillet. (Photo: Shutterstock)

La Commission pourrait se rendre sur les marchés dès la deuxième quinzaine de juillet, et les premiers fonds être déboursés en juillet. (Photo: Shutterstock)

Le plan de relance européen de 750 milliards d’euros a été ratifié jeudi par les Parlements des deux derniers États membres. La Commission va donc pouvoir emprunter sur les marchés pour le financer. Les premières aides pourraient être perçues dès juillet. Le Luxembourg a demandé 93 millions d’euros.

Le dispositif qui va permettre à la Commission européenne d’emprunter sur les marchés, et donc de financer le plan de relance de 750 milliards d’euros , a enfin été ratifié jeudi 27 mai par l’ensemble des États membres.

Deux Parlements ne s’étaient pas encore prononcés: ceux de l’Autriche et de la Pologne. C’est chose faite désormais, après la Hongrie et la Roumanie la veille, selon le quotidien français Le Monde .

Une étape cruciale franchie 10 mois après que les chefs d’État et de gouvernement se sont accordés, le 21 juillet 2020 , sur un plan de relance européen de 750 milliards d’euros pour faire face aux conséquences économiques de la crise du Covid-19 – un délai court si on le compare aux standards de l’UE.

La Commission pourrait donc désormais se rendre sur les marchés dès la deuxième quinzaine de juillet, et les premiers fonds pourraient être déboursés en juillet. 13% des aides pourraient ainsi être reçues très vite par les États.

Le Luxembourg, qui a présenté son plan pour la reprise et la résilience fin avril, a demandé un total de 93 millions d’euros à ce titre. Le pays pourrait donc commencer à recevoir les premiers versements dès juillet. Les contributions devraient ensuite s’étaler jusqu’en 2023.