ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Digest

Paperjam Express: ce qu’il faut retenir ce lundi



Paperjam Express, c’est une sélection des informations à absolument retenir de cette journée. (Photo: Maison Moderne)

Paperjam Express, c’est une sélection des informations à absolument retenir de cette journée. (Photo: Maison Moderne)

Chaque jour, Paperjam vous propose une sélection des informations les plus importantes et pertinentes de la journée, déclinées sous forme de résumés. À lire, mais aussi à écouter, et à approfondir sur le site paperjam.lu.

La déclaration d’impôts possible en mode digital

Dès février 2022, les salariés, les pensionnés et les personnes ayant un revenu locatif, résidents ou frontaliers, pourront, via MyGuichet, remplir leur déclaration fiscale de manière digitale. Ainsi, environ 70% des 300.000 personnes physiques contribuables auront le loisir d’utiliser cette nouvelle démarche. 

En 15 jours, la déclaration d’impôts sera traitée, et le contribuable sera avisé de son décompte, contre actuellement plusieurs mois.

Le ministre des Finances, Pierre Gramegna (DP), a souligné ne pas vouloir rendre obligatoire la déclaration d’impôts digitale comme c’est le cas en France. Dans un premier temps, il espère voir les quelque 41.000 personnes qui utilisent l’actuel formulaire PDF interactif passer naturellement sur la version digitale avant de connaître un engouement de la population pour ce nouveau service digital. 

Amazon et la CNPFD à la barre du tribunal administratif

Fin juillet, on avait appris que la Commission nationale pour la protection des données (CNPD) infligeait une amende record de 746 millions d’euros à Amazon  pour avoir illégalement collecté et utilisé les données de ses utilisateurs.

Le géant américain, dont les activités européennes sont pilotées depuis le Luxembourg – ce qui explique que la procédure se déroule ici – et le gendarme de la donnée se retrouveront à la barre du tribunal administratif, ce vendredi à 9h30, pour une requête en institution d’une mesure provisoire, étape préalable à  l’appel que le géant avait indiqué vouloir déposer .

Dans une première réaction cet été, Amazon soulignait non seulement avoir participé à toutes les étapes de la procédure, mais aussi n’avoir exposé aucune donnée de ses clients, jugeant la sanction totalement excessive.

Les thés Lipton et Pukka deviennent luxembourgeois

Avec 34 marques différentes, Ekaterra représente le leader mondial du thé avec des revenus de l’ordre de deux milliards d’euros en 2020. Cette activité, Unilever l’a cédée la semaine dernière au fonds luxembourgeois CVC Capital Partners pour la somme de 4,5 milliards d’euros, renseigne un communiqué commun.

«Ekaterra est une grande entreprise, construite sur des fondations solides de marques de premier plan et une approche axée sur l’objectif de ses produits, de son personnel et de ses communautés. Ekaterra est bien positionnée sur un marché attractif pour accélérer sa croissance future, et pour mener le développement durable de la catégorie», a commenté Pev Hooper, managing partner chez CVC Capital Partners.

Les marques Lipton, PG Tips, Pukka, T2 et Tazo devraient donc rejoindre le giron du fonds basé au Luxembourg. Celui-ci gère environ 125 milliards de dollars d’actifs. À noter que la transaction devrait se finaliser au second semestre 2022, le temps nécessaire à l’obtention des approbations règlementaires. Enfin, l’opération exclut l’activité thés d’Unilever en Inde, au Népal et en Indonésie ainsi que les intérêts d’Unilever dans les coentreprises Pepsi Lipton, propriétaires des marques Lipton Ice Tea, Pure Leaf et Brisk.

Kneip partenaire du Nasdaq

Kneip, leader dans la gestion des données de fonds et les solutions de reporting pour l’industrie de la gestion d’actifs, annonce un partenariat avec le Nasdaq pour enregistrer les fonds d’investissement en Europe sur le Nasdaq Fund Network (NFN), «offrant une transparence et une accessibilité accrues des produits d’investissement en Europe».

Concrètement, le NFN facilite la collecte et la diffusion des données sur les fonds, permettant aux investisseurs de trouver des données pertinentes, précises et fiables relatives au prix de ces véhicules d’investissements. Les gestionnaires d’actifs enregistrent leurs produits sur le réseau et reçoivent un identifiant NFN unique. NFN diffuse ensuite les données, les rendant consultables sur l’un des plus grands réseaux de distribution, qui passe par les courtiers en ligne et les principaux fournisseurs de données de marché.