POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Variants du Covid-19 au Luxembourg

Omicron, en hausse, représente 34,9% des cas



Près de 35% des cas de Covid au Luxembourg la semaine avant Noël peuvent être attribués au variant Omicron selon le LNS. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne/archives)

Près de 35% des cas de Covid au Luxembourg la semaine avant Noël peuvent être attribués au variant Omicron selon le LNS. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne/archives)

Le variant Delta reste dominant au Luxembourg, mais Omicron apparaît en pleine progression selon le dernier rapport du LNS. Les cas analysés montrent qu’on le retrouve moins souvent à l’hôpital, mais plus souvent chez des personnes vaccinées.

Le dimanche 12 décembre, quelques semaines après ses voisins, le Luxembourg détectait un premier cas du variant Omicron sur son territoire . La semaine suivante, du 13 au 19 décembre 2021, le Laboratoire national de santé (LNS) n’en a détecté que 50 sur les 798 échantillons analysés, soit une présence à 6%. Le reste avait été attribué à Delta.

Si ce dernier variant reste majoritaire selon le dernier bilan publié ce vendredi 7 janvier, et qui porte sur la semaine du 20 au 26 décembre, il se fait peu à peu rattraper. Omicron représente désormais 34,9% des cas nationaux.

Le LNS a analysé 565 échantillons provenant de résidents au Luxembourg, sur un total de 2.688 cas positifs sur la semaine en question. Un taux qui atteint les recommandations du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) pour détecter les variants.

L’analyse des groupes cibles a montré que le variant Omicron était détecté moins fréquemment parmi les spécimens hospitaliers, mais plus fréquemment que prévu par rapport aux précédents variants parmi les personnes entièrement vaccinées, écrit le LNS.