POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Nouvelle loi Covid

Les mesures anti-Covid prolongées jusqu’à la rentrée



Une personne ayant réalisé un autotest ne pourra désormais rester dans un établissement sous régime CovidCheck que jusqu’à 1h. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Une personne ayant réalisé un autotest ne pourra désormais rester dans un établissement sous régime CovidCheck que jusqu’à 1h. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Si quelques modifications – autotests valables jusqu’à 1h ou CovidCheck dans le privé – sont prévues dans la nouvelle loi Covid adoptée jeudi matin, les mesures sanitaires resteront globalement les mêmes jusqu’à la rentrée, sauf évolution marquée de la situation épidémique.

Autotests valables jusqu’à 1h, régime CovidCheck dans le privé: voici les deux principaux changements de la nouvelle loi Covid, adoptée jeudi matin à la Chambre avec l’ensemble des voix des députés, excepté celles des deux députées déi Lénk, qui se sont abstenues, et des députés ADR, qui ont voté contre.

Sauf grave évolution de la situation épidémique, les mesures sanitaires devraient donc rester globalement les mêmes jusqu’à la rentrée , celles-ci étant applicables du vendredi 16 juillet jusqu’au 14 septembre.

Une modification concerne donc les autotests: un autotest effectué sur place permettait à une personne non vaccinée et sans test PCR négatif de rentrer dans un établissement sous régime CovidCheck. Mais l’accroissement brutal du nombre de cas quotidiens de Covid a amené le gouvernement à encadrer davantage cette condition, «zone grise» en termes de contrôle et donc d’efficacité.

Désormais, une personne qui aura réalisé un autotest ne pourra rester dans un établissement que jusqu’à 1h. À l’origine, cette limite devait être fixée à minuit, mais, afin d’en faciliter la mise en œuvre, celle-ci a été repoussée à l’heure de fermeture des bars.

Responsabilité du client

Dans les établissements fermant plus tard, ce sera au client de partir de lui-même à 1h: la responsabilité du client sera engagée en cas de contrôle, et non celle du responsable de l’établissement.

Dans le domaine privé, la limite de 10 invités reste valide. Mais les particuliers pourront désormais opter pour le régime CovidCheck afin d’accueillir davantage d’invités. Mais après autorisation du Directeur de la santé. Et avec l’obligation d’effectuer des contrôles à l’entrée – et une amende allant jusqu’à 6.000 euros en cas de non-respect de cette obligation.

Un allègement a lieu aussi dans les écoles: les élèves assis dans une salle de classe ne devront plus porter de masque, mais le port du masque restera obligatoire quand ils circulent dans le bâtiment scolaire. À l’extérieur, le port du masque n’est plus obligatoire.