POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Selon Eurostat et l’Observatoire de l’Habitat

Le prix des appartements s’envole



Alors que la hausse n’est que de 5,2% au niveau européen, les logements au Luxembourg ont augmenté de 13,3% sur un an.  (Photo: Shutterstock)

Alors que la hausse n’est que de 5,2% au niveau européen, les logements au Luxembourg ont augmenté de 13,3% sur un an.  (Photo: Shutterstock)

Le logement a augmenté de 13,3% sur un an, au deuxième trimestre 2020, selon Eurostat. Un record d’Europe pour le Luxembourg. Selon l’Observatoire de l’habitat qui cite le Statec, le prix des appartements a même augmenté de 15,7% (ancien) à 16,7% (neuf).

Le logement a augmenté de 13,3% sur un an, au deuxième trimestre 2020, selon les statistiques d’Eurostat. Le Luxembourg devance tous les autres États membres de l’Union européenne. La Pologne est deuxième (+10,9%) et la Slovaquie troisième (+9,7%), tandis que les prix ont le plus baissé en Hongrie (-5,6%) et à Chypre (-2,9%).

La moyenne européenne est de +5,2% sur un an et de +5,6% d’un trimestre à l’autre.

Assez logiquement, la hausse d’un trimestre à l’autre est aussi la plus élevée au Luxembourg. +4,4% au deuxième trimestre par rapport au premier, malgré le confinement dû au Covid-19.

Eurostat utilise son propre indice pour mesurer cette évolution. L’indice des prix des logements (IPL) mesure l’évolution des prix de tous les biens résidentiels, appartements, maisons individuelles ou jumelées, neufs ou anciens, quelle que soit leur utilisation finale.

Ce mercredi aussi, l’Observatoire de l’habitat publie son étude sur le prix moyen des appartements . Selon les 2.940 ventes dans l’ancien observées, le prix moyen au mètre carré est de 5.880, contre 6.896 euros pour le neuf (1.947 transactions).

L’Observatoire utilise une méthode des prix affinés: il enlève les surfaces non habitables de son calcul et les prix des communes où le nombre de transactions sur la période n’est pas suffisant pour en tirer des conclusions satisfaisantes.

C’est ce qui explique la différence avec les statistiques fournies par le Statec. Selon ce dernier, en un an, le prix des appartements a augmenté de 15,7% dans l’ancien et de 16,7% dans le neuf. 

À surfaces comparables, le prix moyen d’un appartement était de 589.900 euros, contre 513.155 euros un an plus tôt. Il fallait débourser 538.672 euros pour un appartement ancien, contre 657.269 euros pour un neuf. Ce qui porte, pour le Statec, le prix au mètre carré de l’ancien à 6.826 euros et celui du neuf à 8.354 euros.

Les prix sont les plus élevés dans la capitale avec une moyenne de 9.477 euros, pouvant aller jusqu’à 14.326 euros, le mètre carré. Et les moins élevés à Clervaux (3.764€/m2) et Hosingen (3.769€/m2).