LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Mobilité

Phase test pour fluidifier le trafic

Vitesse limitée sur l’A6 et l’A1 dès lundi



243551.jpg

La vitesse sera limitée à 90km/h lors des heures de pointe le matin uniquement, soit entre 6h15 et 9h15. (Photo: Shutterstock)

C’est lundi que débutera la phase test de «régulation de vitesse» aux heures de pointe matinales sur l’A6 et l’A1. La vitesse sera limitée entre la frontière belgo-luxembourgeoise (Sterpenich) et l’échangeur du Kirchberg jusqu’au 12 juillet. Ce test s’inscrit dans l’optique d’optimiser le trafic sur des tronçons «critiques».

Dès lundi prochain, la vitesse maximale autorisée sur les autoroutes A6 et A1 sera de 90km/h. La limitation sera en application aux environs de 6h15 jusqu’à 9h15 à partir de la frontière belgo-luxembourgeoise (Sterpenich) jusqu’à l’échangeur du Kirchberg.

La vitesse maximale de 90km/h ne sera pas à respecter durant les vacances scolaires et les jours fériés, «à l’exception des tronçons qui, le cas échéant, sont concernés par des incidents ou accidents et nécessitent des mesures de gestion de trafic supplémentaires», explique le ministère de la Mobilité.

Des panneaux autoroutiers préviendront en temps réel les automobilistes dans le but d’adapter leur vitesse.

Jusqu’au 12 juillet 2019

Cette phase test de «régulation de vitesse aux heures matinales» s’étendra jusqu’au 12 juillet. Elle est lancée dans l’optique «d’optimiser le flux du trafic sur les tronçons critiques du réseau autoroutier pendant les heures de pointe le matin».

En fonction des résultats, une limitation de vitesse pourra s’appliquer ou non dans le futur, sur ce tronçon ou ailleurs dans le pays. 

Une autre idée pour fluidifier la circulation a été avancée par le ministre  François Bausch . Il a annoncé début mai l’installation, à terme, d’une  bande de covoiturage sur l’A6  dans le but de prolonger celle située du côté belge, entre Arlon et Sterpenich.

Pour rappel, la bande de covoiturage située sur l’E411 , entre Arlon et Sterpenich, a été inaugurée fin avril. Le chantier avait causé  d’importants désagréments  aux frontaliers ainsi qu’aux autres usagers.