POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Évolution de la pandémie

Covid-19: le bilan du week-end



La distribution de masques aux frontaliers se poursuit sur le terrain. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

La distribution de masques aux frontaliers se poursuit sur le terrain. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

3.945 personnes ont été détectées positives au coronavirus, et 107 décès sont à déplorer au Luxembourg, selon les chiffres communiqués dimanche soir par le ministère de la Santé.

Alors que le pays entame, lundi, sa deuxième semaine de déconfinement, le bilan sanitaire semble évoluer sur une courbe contenue, d’après les chiffres communiqués dimanche soir par le ministère de la Santé .

15 personnes supplémentaires ont été testées positives au Covid-19 depuis la veille, soit 3.945 personnes infectées. La moyenne d’âge est de 46 ans. À noter que 62.153 personnes ont été testées depuis le début de la crise.

Les tests à grande échelle, qui étaient prévus à partir du 19 mai, sont reportés.

Trois décès supplémentaires sont à déplorer, soit 107 au total. L’âge moyen est de 84 ans.

65 personnes sont actuellement hospitalisées en raison du Covid-19, dont 14 aux soins intensifs.

Sur le terrain, la distribution des masques aux frontaliers se poursuit sur 12 sites répartis à travers le pays :

Le CGDIS a quant à lui distribué 27 millions de masques aux communes:

Au niveau mondial , 4,6 millions de personnes ont été détectées comme étant porteuses du virus. Le plus grand nombre de décès reste observé aux États-Unis, avec près de 89.000 victimes, devant le Royaume-Uni (84.500 décès) et l’Italie (31.908).

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), quant à elle, attirait l’attention, samedi, sur le fait que la désinfection des rues des localités ne permet pas d’éliminer le nouveau coronavirus et pose un risque sanitaire.

«La pulvérisation ou la fumigation d’espaces extérieurs, tels que les rues ou les marchés, n’est pas recommandée pour tuer le virus Covid-19 ou d’autres [agents] pathogènes, car le désinfectant est inactivé par la saleté», explique l’OMS.