POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

dépistage

Test Covid-19: une demande d’analyse ne suffit pas



Si vous n’avez pas d’ordonnance, la facture vous sera envoyée. Elle est d’un peu plus de 50 euros, le tarif pouvant légèrement varier d’un laboratoire à l’autre. (Photo: Shutterstock)

Si vous n’avez pas d’ordonnance, la facture vous sera envoyée. Elle est d’un peu plus de 50 euros, le tarif pouvant légèrement varier d’un laboratoire à l’autre. (Photo: Shutterstock)

Les centres de dépistage du coronavirus sont accessibles aux non-résidents au Luxembourg, qu’ils travaillent dans le pays ou pas. Mais pour être remboursé, il faut fournir le bon document.

Les différents centres de  tests du Covid-19 sont ouverts à tout le monde , aux résidents luxembourgeois mais aussi à ceux qui habitent en dehors du pays. Mais pour un remboursement, mieux vaut disposer du bon document. Or, plusieurs couacs sont survenus à ce niveau.

Pour les résidents comme les travailleurs frontaliers, le test PCR (par échantillon nasopharyngé) se fait en effet sur base d’une ordonnance. Peu importe que le médecin prescripteur soit luxembourgeois, belge, allemand ou français, cela reste possible «en vertu du principe de reconnaissance des prescriptions au sein de l’Union européenne».

C’est aussi cette ordonnance qui servira à confirmer la prise en charge des frais par la CNS. Or, certains médecins prescripteurs, notamment en Belgique, ont parfois simplement envoyé au patient un «formulaire de demande d’analyse pour le Covid-19». Même signature et cachet du médecin, ce document ne remplace pas une ordonnance. Plusieurs personnes ont donc reçu une facture dans leur boîte aux lettres.

Seulement quelques cas

«C’est tout de même assez rare, on compte peu de cas», nous dit-on chez Bionext Lab. «Si cela arrive, il faut soit payer la facture, soit demander au médecin, quand cela est possible, de refaire une ordonnance.» Aux Laboratoires Réunis, on confirme «avoir aussi eu quelques cas de ce genre. Il faut vraiment veiller à disposer d’une ordonnance.» 

Les tests sont aussi accessibles aux personnes qui ne sont pas affiliées à la CNS. Mais elles dépendent alors de la couverture de la mutuelle de leur pays de résidence ou de leur assurance privée. «Mais dans ce cas aussi, pour espérer un remboursement, il faut une ordonnance en bonne et due forme», rappelle-t-on aux Laboratoires Réunis.