POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

bilans quotidien et hebdomadaire

Covid-19: 267 nouveaux cas et 2 décès



12 nouveaux décès liés au Covid-19 ont été comptabilisés l a semaine du 22 au 28 février , contre 16 la précédente. (Photo: Nader Ghavami / Maison Moderne)

12 nouveaux décès liés au Covid-19 ont été comptabilisés l a semaine du 22 au 28 février , contre 16 la précédente. (Photo: Nader Ghavami / Maison Moderne)

Le Luxembourg déplore 2 nouveaux décès liés au coronavirus et 267 nouvelles infections. Les chiffres sont restés stables sur la semaine du 22 au 28 février, mais le List constate toujours une forte prévalence du virus dans les eaux usées.

Le Luxembourg a enregistré 267 nouvelles infections au Covid-19 sur la journée du mardi 2 mars et 2 nouveaux décès. Portant le total à 643 morts et à 55.899 cas positifs depuis le début de la pandémie, il y a maintenant plus d’un an. Le taux de positivité s’élève à 2,25 sur tous les tests effectués.

Au niveau des hospitalisations, 84 patients se trouvent en soins normaux, 4 de plus que la veille, et toujours 20 en soins intensifs.

Les hôpitaux se remplissent

Le ministère de la Santé, avec le Laboratoire national de santé (LNS) et le Luxembourg Institute of Science and Technology (List), publie aussi sa rétrospective pour la semaine du 22 au 28 février 2020. Au cours de laquelle le nombre de personnes testées positives a augmenté de 5,1%, passant à 1.313, mais le nombre de tests PCR effectués a, lui aussi, augmenté, de 60.716 à 64.276. Le taux de positivité reste ainsi stable, à 2,04%, pour les tests sur ordonnance, du large-scale testing et du contact tracing, et à 5,43%, pour ceux de personnes présentant des symptômes.

Le cercle familial reste le contexte de transmission le plus fréquent avec 48,4%, suivi par le secteur des aides et soins (4,9%), les loisirs (4,8%) et le travail (3,9%). Le taux des contaminations dont la source n’est pas clairement attribuable diminue à 33,1%.

Dans les hôpitaux, on constate une légère augmentation des administrations, avec 68 hospitalisations en soins normaux et 18 en soins intensifs, contre respectivement 59 et 15 la semaine précédente.

Peu de données sur les variants

Sur base d’une analyse non représentative de 82 échantillons analysés sur la semaine, le LNS constate une présence du variant britannique dans 52% des cas et du sud-africain dans 22,7% d’entre eux. Aucun nouveau cas du variant brésilien n’a été détecté. La ministre de la Santé annonçait un taux de 57% pour la souche anglaise la semaine dernière , mais étant donné que les chiffres de la semaine ne sont pas représentatifs avec une couverture de séquençage de 6,57% de la population (le minimum requis étant 11% pour qu’ils soient représentatifs), ils sont difficilement comparables.

Au niveau de l’analyse des eaux usées par le List, on voit encore une forte prévalence du virus.

Où en est-on dans la vaccination? 1.342 personnes ont reçu une dose sur la journée du 2 mars et 6.812 entre le 22 et le 28 février. Le pays s’attend à disposer, selon les prévisions, «d’un nombre de vaccins suffisant pour vacciner 75.287 personnes jusque fin mars 2021».