POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Emploi

Inquiétude autour du chômage de longue durée



52% des demandeurs d’emploi sont inscrits sur les listes de l’Adem depuis plus de 12 mois.  (Photo: Matic Zorman/archives Maison Moderne)

52% des demandeurs d’emploi sont inscrits sur les listes de l’Adem depuis plus de 12 mois.  (Photo: Matic Zorman/archives Maison Moderne)

Avec 16.123 demandeurs d’emploi résidents inscrits à l’Adem et un taux de chômage à 5,5%, les indicateurs de l’inactivité professionnelle approchent de leur niveau d’avant-crise.

Au 31 août dernier, l’Agence pour le développement de l’emploi (Adem) a comptabilisé 16.123 demandeurs d’emploi résidents et disponibles sur ses listes. Une hausse de 684 personnes par rapport au mois de juillet , mais surtout une baisse de 2.402 personnes sur un an, soit un recul de 13%. L’Agence pour le développement de l’emploi a rappelé qu’en «août 2020, le marché du travail était encore impacté par les suites du confinement, avec une hausse annuelle de 20,5% des demandeurs d’emploi. La baisse actuelle peut donc être considérée comme étant un contrecoup.»

Calculé par le Statec, le taux de chômage au Luxembourg est de 5,5%. Un niveau similaire au mois d’août 2019. Pour rappel, entre décembre 2018 et juillet 2019, le taux de chômage se situait entre 5,1% et 5,4%.

52% des demandeurs en chômage longue durée

Par contre, l’inquiétude de l’Adem reste focalisée sur le chômage de longue durée, c’est-à-dire le nombre de demandeurs d’emploi inscrits depuis au moins 12 mois. Avec 8.444 personnes inscrites au chômage depuis plus de 12 mois, soit 52% du total des demandeurs d’emploi, l’Adem commence à tirer la sonnette d’alarme. «Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits depuis au moins 12 mois ne cesse cependant de prendre de l’ampleur et atteint un niveau jamais vu jusqu’ici», souligne l’agence dans son analyse mensuelle.

Dans le détail des chiffres, 2.964 personnes sont des demandeurs d’emploi auprès de l’Adem depuis moins de 4 mois, 1.945 personnes depuis moins de 6 mois (et plus de 4 mois) et 2.770 personnes sont sur les listes de l’Agence pour le développement de l’emploi depuis 7 à 11 mois.

Sur un an, le nombre de demandeurs d’emploi de moins de 30 ans a reculé de 24%. Les 30-44 ans ont reculé de 14,4% sur un an. Les plus de 45 ans ont reculé de seulement 5,8% sur un an.

Au niveau du genre, les chiffres indiquent une légère surreprésentation des femmes avec 8.229 d’entre elles cherchant un emploi contre 7.894 hommes.