POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

EMPLOI

Le chômage en baisse en mars, à 6,1%



Dan Kersch, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire, a dévoilé les chiffres du chômage pour mars, en plus d’annoncer un bon de 500 euros à dépenser en formations pour les personnes en chômage partiel. (Photo: SIP)

Dan Kersch, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire, a dévoilé les chiffres du chômage pour mars, en plus d’annoncer un bon de 500 euros à dépenser en formations pour les personnes en chômage partiel. (Photo: SIP)

Après un début d’année avec un taux de chômage stable à 6,3%, la courbe du chômage est en baisse. 

Lors d’une conférence de presse, le ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire,  Dan Kersch  (LSAP), n’a pu garder la bonne nouvelle plus longtemps et a dévoilé les chiffres du chômage, habituellement publiés le 20 du mois. En effet, le taux de chômage est désormais à 6,1% au 31 mars. «Une très bonne nouvelle», selon le ministre, avec un début d’année stable avec un taux de chômage à 6,3%  depuis le mois de septembre dernier.

Dans le détail, 18.689 personnes sont inscrites sur les listes de l’Agence pour le développement de l’emploi (Adem) et sont activement à la recherche d’un emploi. 

Un bon de 500 euros pour des formations

Dans la même conférence de presse, le ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire a présenté un nouveau projet, mis en place par le gouvernement, visant à proposer des formations continues dans le domaine digital à toutes les personnes qui étaient en chômage partiel entre le 1er janvier 2021 et le 31 mars 2021. Ainsi, les bénéficiaires de cette nouvelle mesure recevront, à partir du 26 avril prochain, par voie postale, un courrier avec un code personnalisé permettant via le portail Guichet.lu de télécharger un bon de formation d’une valeur de 500 euros. 

Les personnes intéressées pourront choisir entre 240 formations en ligne offertes par 34 centres de formation différents. «Avec cette mesure, nous voulons renforcer l’employabilité des salariés concernés, et ceci par le biais de formations continues dans le domaine digital. Il faut que les qualifications des salariés et demandeurs d’emploi correspondent aux besoins des entreprises», a souligné le ministre Dan Kersch lors de la conférence de presse.

À noter que la démarche en ligne pour télécharger le bon de formation ne sera disponible qu’à partir du 3 mai.

Dans la même conférence, le ministre et l’Adem ont également annoncé l’ouverture du JobBoard de l’Agence pour le développement de l’emploi à tous , sans avoir besoin d’être un demandeur d’emploi.