PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Marchés financiers

Nouvel outil pour le LGX

La Bourse facilite le travail des investisseurs durables



Julie Becker et Laetitia Hamon ont donné le coup d’envoi du LGX Data Hub, qui offrira un ensemble de données sur les obligations durables. (Photo: Luxembourg Stock Exchange)

Julie Becker et Laetitia Hamon ont donné le coup d’envoi du LGX Data Hub, qui offrira un ensemble de données sur les obligations durables. (Photo: Luxembourg Stock Exchange)

La Bourse de Luxembourg complète le Luxembourg Green Exchange, sa plateforme pour les obligations vertes et durables, d’un outil de collecte et de centralisation des données concernant ces obligations.

Alors que la première obligation souveraine durable du gouvernement luxembourgeois y a fait son entrée ce 14 septembre, le Luxembourg Green Exchange vient de développer un nouvel outil pour faciliter le travail des investisseurs et des gestionnaires d’actifs.

Ce nouveau produit, le LGX Data Hub, est un véritable centre de données qui offre un ensemble d’informations en lien avec les obligations vertes et durables.

L’objectif de l’outil est de simplifier le travail des investisseurs en leur évitant un travail fastidieux de collecte manuelle de données fiables, structurées et complètes dont ils ont besoin pour construire leurs portefeuilles d’investissement.

«La transparence est le meilleur moyen de créer la confiance des investisseurs, et elle se construit à partir des données», expliquent Julie Becker et Laetitia Hamon, respectivement CEO adjoint de la Bourse de Luxembourg et responsable de la finance durable.

Le LGX Data Hub comprend des données «pré-émission» et des données «post-émission». Les premières rassemblent les engagements des émetteurs en termes d’utilisation des moyens financiers récoltés, de sélection des projets, de gestion de l’argent récolté et de reporting. Les données post-émission fournissent, elles, des informations sur la manière dont l’argent a été investi et informent sur les atouts environnementaux et sociaux de ces investissements.

Une banque de données appelée à grandir

Le nouvel outil propose aussi des données sur la contribution d’un investissement aux objectifs de développement durable des Nations unies, comme la réduction des gaz à effet de serre.

Lancé en 2016, le Luxembourg Green Exchange est désormais une plateforme centrale pour la cotation de titres durables. Aujourd’hui, le LGX héberge 800 titres pour un total de 300 milliards d’euros.

Dans un premier temps, le LGX Data Hub ne fournira des données que sur les obligations cotées sur la bourse verte luxembourgeoise. Il devrait toutefois monter en puissance pour proposer des informations sur l’ensemble des titres durables cotés en bourse.